A Tunis, Ban Ki-moon se félicite des progrès démocratiques de la Tunisie

28 mars 2016

Alors qu'il se trouvait en visite dans la capitale tunisienne lundi, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité des progrès démocratiques réalisés par ce pays et a réitéré le soutien des Nations Unies au peuple et au gouvernement tunisien.

Accompagné du Président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, le chef de l'ONU a rencontré le Président tunisien Beji Caid Essebsi à Tunis.

« Monsieur Kim et moi sommes ici pour témoigner de notre soutien à la Tunisie, dont les progrès vers davantage de stabilité et de prospérité se poursuivent, malgré les importants défis économiques et sécuritaires qui perdurent », a dit M. Ban lors d'un point de presse.

« Nous venons de nous entretenir avec Son Excellence le Président Beji Caid Essebsi. Je l'ai félicité pour les progrès démocratiques de la Tunisie. Et j'ai loué ses efforts afin de réduire les inégalités sociales et économiques. Je l'ai assuré du soutien des Nations Unies au peuple et au gouvernement tunisien alors que le pays entame une étape dans sa transition », a-t-il ajouté.

« Le chômage, notamment celui des jeunes, est l'un des enjeux les plus graves auxquels est confrontée la Tunisie. Je suis impatient d'entendre ces jeunes me parler en personne de leurs craintes et du type d'aide ou de soutien dont ils ont besoin », a dit M. Ban, qui doit assister mardi à une Conférence nationale sur l'emploi organisée par le Premier Ministre tunisien.

« L'Organisation des Nations Unies est prête à poursuivre sa collaboration avec le gouvernement tunisien pour élaborer des programmes créateurs d'emplois et pour réduire les inégalités », a-t-il ajouté.

Outre le Président, MM. Ban et Kim devaient également rencontrer lundi le Premier ministre, Habib Essid, et le Président de l'Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur.

Les discussions devaient porter sur des propositions concrètes pour générer des résultats économiques au bénéfice du peuple tunisien, en particulier en matière de création d'emplois et de soutien économique.

Lors du point de presse, le Secrétaire général a également exprimé la préoccupation de la communauté internationale à la suite des attaques terroristes dont la Tunisie a été la cible cette année, la dernière en date à Ben Guerdane.

« L'Organisation des Nations Unies reconnait l'impact de la situation en Libye sur la Tunisie, en particulier aux niveaux sécuritaire et économique. Nous travaillons pour une solution politique en Libye. Cela reste la seule façon de mettre fin à la crise et de stabiliser le pays et la région », a dit M. Ban.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Tunisie : le Conseil de sécurité condamne les attaques terroristes meurtrières de lundi à Ben Guerdane

Le Conseil de sécurité de l'ONU a vivement condamné les attaques terroristes meurtrières qui ont eu lieu en début de semaine contre des postes de police et de l'armée dans la ville de Ben Guerdane, en Tunisie.