Pakistan : l'ONU condamne un attentat meurtrier survenu dimanche à Lahore

28 mars 2016

Deux hauts responsables de l'ONU et le Conseil de sécurité ont condamné un attentat-suicide survenu dimanche 27 mars dans un parc municipal très fréquenté de la ville de Lahore, à l'est du Pakistan, qui a causé la mort d'au moins 60 personnes et fait plus d'une centaine de blessés.

L'explosion, qui a eu lieu dans le parc Gulshan-e-Iqba à Lahore, capitale de la province pakistanaise du Pendjab, a touché de nombreuses femmes et enfants, a déploré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un communiqué de presse rendu public à New York par son porte-parole.

Actuellement en visite en Tunisie, le chef de l'ONU a appelé à ce que les auteurs de cet « acte terroriste atroce » soient traduits rapidement en justice, « dans le respect des obligations découlant des droits de l'homme ».

M. Ban a également exhorté le gouvernement pakistanais à faire tout son possible pour mettre en œuvre des mesures de protection capables de « garantir la sécurité personnelle de tous les individus, y compris les communautés religieuses minoritaires vivant dans le pays ».

Le Secrétaire général a présenté ses sincères condoléances aux survivants ayant perdu des proches durant l'attaque, ainsi qu'aux familles des victimes. Il a fait part de sa solidarité envers le peuple et le gouvernement du Pakistan.

« Je suis consterné par l'assassinat horrible de tant d'enfants, d'hommes et de femmes à Lahore, au Pakistan aujourd'hui », a quant à lui déclaré dimanche le Président de l'Assemblée générale de l'ONU, Mogens Lykketoft, dans un communiqué de presse.

« La prise pour cible de tant de personnes innocentes, y compris de nombreuses familles au parc Gulshan-e-Iqba, montre un mépris total pour l'humanité », a-t-il déploré.

M. Lykketoft a rappelé que les actes de terrorisme sont injustifiables par nature, quelles que soient les motivations de leurs auteurs, et que le terrorisme constitue l'une des menaces les plus graves à la sécurité du Pakistan et à la paix internationale.

Le Conseil de sécurité a également condamné dans les termes les plus forts cet attentat qui a été revendiqué par Tehrik-e-Taliban.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont exprimé leur profonde sympathie et leurs condoléances aux familles des victimes et au peuple et au gouvernement du Pakistan. Ils ont souhaité aux blessés un prompt rétablissement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Pakistan : l'ONU condamne une attaque terroriste contre une université

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné mercredi une attaque terroriste par des militants armés à l'Université Bacha Khan dans la ville de Charsadda, au Pakistan, qui a fait au moins 19 morts et des dizaines de blessés.