Au Liban, Ban Ki-moon visite le camp de Nahr El-Bared en partie reconstruit

25 mars 2016

A l'occasion d'une visite de deux jours au Liban, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est rendu vendredi à Tripoli, dans le nord du pays, où il a visité le camp de réfugiés palestiniens de Nahr El-Bared, en partie reconstruit après avoir été détruit en 2007 dans des affrontements.

« Neuf ans après, je constate que près de la moitié de la reconstruction a été achevée, mais il y a encore beaucoup de gens qui attendent de retourner chez eux. Je viens de rencontrer les membres d'une famille, une femme pleurait, et j'ai essayé de la consoler mais mes mots ne pouvaient pas la satisfaire. Cela est triste », a dit M. Ban lors d'un point de presse.

Le camp de Nahr el Bared a été détruit en 2007 à la suite d'affrontements entre l'armée libanaise et le mouvement islamiste Fatah al-Islam qui y était retranché.

Le Secrétaire général a précisé qu'il a demandé à la communauté internationale de fournir l'argent nécessaire pour la reconstruction, soulignant que l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) travaille très dur et que le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) tente aussi de fournir un soutien aux jeunes gens.

« Je demande à la communauté internationale de fournir l'argent encore nécessaire, au moins 200 millions de dollars, afin que ces gens puissent revenir. Cela fait trop longtemps, plus de neuf ans », a-t-il dit.

Le chef de l'ONU a rappelé que le Sommet humanitaire mondial allait être organisé en mai à Istanbul et que l'objectif est que personne ne soit laissé de côté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Liban : le camp de Nahr El-Bared bientôt rouvert, l'ONU appelle à plus de financements

Alors que les travaux de reconstruction du camp de Nahr El-Bared, au nord du Liban, vont permettre le retour de réfugiés palestiniens au début de l'année 2011, le Coordonnateur spécial de l'ONU pour ce pays, Michael Williams, en visite dans le camp, a appelé mercredi la communauté internationale à tenir ses promesses de financements pour la reconstruction totale du camp.