Conflit israélo-palestinien : l'ONU appelle la communauté internationale à intensifier ses efforts

24 mars 2016

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a appelé jeudi la communauté internationale à intensifier ses efforts pour sortir le conflit israélo-palestinien de l'impasse politique actuelle, notamment dans le cadre d'une nouvelle initiative du Quatuor pour le Moyen-Orient, annoncée la veille.

« Le mois dernier a été marqué par certains des incidents les plus sanglants de la vague de violence que traversent actuellement Israël et la Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem-Est », a noté M. Mladenov, soulignant qu'au cours des six derniers mois, 30 Israéliens et 198 Palestiniens ont été tués dans ces violences.

Le Coordonnateur spécial a ainsi estimé que le temps est venu pour la communauté internationale d'envoyer un message clair aux deux parties.

« Au peuple palestinien, nous devons dire très clairement que poignarder les gens dans la rue ne mènera pas à un Etat palestinien », a affirmé M. Mladenov, appelant les médias à cesser de glorifier la violence et les radicaux à ne plus empoisonner l'esprit des jeunes Palestiniens.

« De même, nous devons aussi être très clair et faire comprendre à Israël que la construction de murs, les détentions administratives, les démolitions punitives et les restrictions à la liberté de mouvement ne servent qu'à semer la colère parmi les personnes qui se sentent collectivement humiliées, sanctionnées et victimes de discriminations », a ajouté la Coordonnateur spécial.

M. Mladenov a estimé que des mesures de sécurité ne suffiront pas à endiguer la violence des six derniers mois.

« Voilà pourquoi le Secrétaire général des Nations Unies, l'Union européenne, la Fédération de Russie et les États-Unis d'Amérique, tous membres du Quatuor pour le Moyen-Orient, ont intensifié leurs efforts pour sortir de l'impasse politique actuelle », a-t-il ajouté.

La veille, lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU, à New York, le Coordonnateur spécial avait en effet annoncé que le Quatuor travaillait à l'élaboration d'un rapport, qui sera publié dans les prochains mois, afin d'identifier les obstacles à la mise en œuvre d'une solution à deux Etats et de formuler des recommandations sur la marche à suivre.

Dans cette perspective, M. Mladenov a pointé du doigt le manque de volonté des deux parties de résoudre les principaux facteurs à l'origine de l'impasse du processus de paix, qu'il s'agisse, côté israélien, de la poursuite de la colonisation et de l'accélération des démolitions et confiscations de maisons palestiniennes en Cisjordanie occupée, ou, côté palestinien, de l'incapacité à former un gouvernement d'unité nationale, à organiser des élections et à stabiliser la situation sécuritaire à Gaza.

Sur ce dernier point, le Coordonnateur spécial a noté que cinq tirs de roquettes ont été effectués de Gaza vers Israël ce mois-ci, auxquels Israël a répondu, le 12 mars, en effectuant quatre raids aériens à Gaza, qui ont causé la mort de deux enfants palestiniens.

Outre la dimension sécuritaire, M. Mladenov a estimé que la reconstruction de Gaza demeure « extrêmement lente », en raison du rythme insuffisant auquel les donateurs s'acquittent de leurs engagements financiers.

« J'encourage vivement tous les États membres qui ne l'ont pas encore fait à verser leurs engagements sans délai », a-t-il appelé.

Devant les journalistes, la veille, le Coordonateur spécial avait indiqué que seuls 35% des 3,5 milliards de dollars promis à la conférence du Caire en 2014 pour la reconstruction de Gaza ont à ce jour été versés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Conflit israélo-palestinien : l'ONU annonce une nouvelle initiative pour sortir les négociations de l'impasse

Le médiateur des Nations Unies pour le conflit israélo-palestinien a annoncé mercredi le lancement d'une nouvelle initiative dont le but sera de faire sortir les pourparlers de paix de l'impasse actuelle et de créer un environnement favorable à un retour des parties à la table des négociations.