L'ONU condamne les attentats à la bombe qui ont frappé Bruxelles

22 mars 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Mogens Lykketoft, et le Conseil de sécurité ont fermement condamné mardi les attentats à la bombe qui ont frappé la capitale belge Bruxelles, qui est également le siège des institutions de l'Union européenne.

Selon la presse, plusieurs explosions ont eu lieu à l'aéroport international de la ville et dans une station du métro près du siège de l'Union européenne. Les explosions à l'aéroport ont fait au moins 14 morts et celle dans le métro au moins 20 morts. Des dizaines de personnes ont également été blessées.

M. Ban a présenté ses plus sincères condoléances aux victimes et à leurs familles et a exprimé sa solidarité avec le peuple et le gouvernement de Belgique, a dit son porte-parole dans un communiqué de presse.

« Ces attaques méprisables ont frappé aujourd'hui le cœur de la Belgique et le centre de l'Union européenne. Le Secrétaire général espère que les responsables seront rapidement traduits en justice. Il est convaincu que l'engagement de la Belgique et de l'Europe envers les droits de l'homme, la démocratie et la coexistence pacifique continuera d'être la réponse véritable et durable à la haine et à la violence dont elles ont été victimes aujourd'hui », a ajouté son porte-parole.

Le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Mogens Lykketoft, s'est déclaré de son côté « horrifié » par ces attentats. « Nous avons vu au cours de la semaine passée des atrocités en Turquie, en Côte d'Ivoire et maintenant en Belgique. Il faut les condamner dans les termes les plus forts », a-t-il dit dans une déclaration à la presse.

Il a ajouté que ses pensées allaient aux victimes de ces attentats et à leurs familles, ainsi qu'à tous ceux affrontant à ces atrocités.

Les membres du Conseil de sécurité ont également condamné dans les termes les plus forts les attentats de Bruxelles qui ont été revendiqués par l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL/Daech).

Dans une déclaration à la presse, ils ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes, au gouvernement de Belgique, ainsi qu'à tous les gouvernements dont des citoyens ont été tués dans ces attaques. Ils ont souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Le Conseil de sécurité a exprimé sa solidarité avec la Belgique dans la lutte contre le terrorisme et a souligné combien il était nécessaire d'intensifier les efforts régionaux et internationaux pour surmonter le terrorisme et l'extrémisme violent.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.