République du Congo : à la veille de l'élection présidentielle, l'ONU appelle à maintenir le climat pacifique actuel

19 mars 2016

En visite en République du Congo, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, a salué samedi le déroulement globalement pacifique de la campagne électorale qui doit se solder par la tenue, ce dimanche 20 mars 2016, de l'élection présidentielle dans le pays.

M. Bathily, qui se trouvait au Congo dans le cadre du mandat de bons offices de son Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale, a félicité dans un communiqué de presse tous les acteurs politiques congolais pour la conduite globalement pacifique de cette campagne.

Le Représentant spécial a lancé un appel à tous les acteurs impliqués dans le processus électoral en République du Congo, les exhortant à ne ménager aucun effort afin de garantir la tenue d'un scrutin électoral dans une atmosphère apaisée et exempte de toute violence. Il a invité en particulier les médias à s'abstenir de tout discours incitant à la haine et à la division, et à promouvoir les valeurs de paix et de cohésion sociale.

M. Bathily a souligné que des élections libres, inclusives et transparentes sont la clé de la stabilité et de la promotion de la démocratie à long terme pour le pays.

En conséquence, le Représentant spécial a exhorté les partis politiques, les candidats et leurs partisans à résoudre les différends qui pourraient survenir par le dialogue et les procédures légales établies. Il a invité toutes les Congolaises et tous les Congolais à participer au scrutin et à exercer leur droit de vote démocratique.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

République du Congo : Ban Ki-moon s'inquiète des violences à l'approche d'un référendum constitutionnel

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est dit préoccupé mercredi soir par les tensions entre les partis de l'opposition et le gouvernement de la République du Congo concernant un projet de réforme constitutionnelle, qui sera soumis au référendum le 25 octobre.