Grâce à de nouveaux fonds, le PAM va rétablir des rations alimentaires complètes pour les Syriens

29 février 2016

Alors qu'une cessation des hostilités a débuté le 27 février en Syrie, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé lundi qu'il allait bientôt rétablir des rations alimentaires complètes pour les Syriens, grâce à l'argent promis lors de la Conférence sur la Syrie qui a eu lieu en février à Londres.

« L'argent promis permettra une restauration complète de l'aide alimentaire pour les réfugiés en Jordanie, au Liban, en Iraq et en Egypte de mars jusqu'à la fin de l'année. Les fonds permettront également au PAM de fournir un panier alimentaire complet aux familles en Syrie d'avril à octobre 2016 », a précisé l'agence onusienne.

Selon le PAM, les 675 millions de dollars qui lui ont été promis pour ses opérations liées au conflit syrien contribueront à sauver la vie des personnes les plus vulnérables dans ce pays et dans la région. Cet argent permettra aussi d'augmenter le nombre de repas scolaires fournis.

« Au nom des Syriens dont les vies ont été détruites par le conflit, nous remercions les dirigeants du monde qui ont fait un pas dans la bonne direction à Londres. Grâce à leur générosité, nous sommes en mesure de répondre pleinement aux besoins alimentaires immédiats de 1,8 million de réfugiés dans la région et de 4,5 millions de Syriens à l'intérieur du pays qui comptent sur l'aide du PAM au quotidien », a déclaré la Directrice exécutive du PAM, Ertharin Cousin.

En 2015, le PAM avait dû réduire son assistance alimentaire aux Syriens, en Syrie et dans les pays de la région, en raison d'un manque de financement. Les opérations du PAM sont financées grâce aux contributions des gouvernements, des entreprises et des individus.

De son côté, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souligné lundi devant des journalistes, alors qu'il se trouvait à Genève, que la cessation des hostilités qui a débuté samedi 27 février en Syrie était respectée même s'il y a eu des incidents ici ou là.

Il a précisé que le groupe de travail qui devait se réunir lundi après-midi à Genève et tous les autres membres du Groupe international de soutien à la Syrie essayaient de faire en sorte que cette cessation des hostilités se poursuive.

« Au cours des cinq prochains jours, y compris aujourd'hui, l'ONU et ses partenaires prévoient de distribuer de l'assistance humanitaire à environ 154.000 personnes dans des zones assiégées en Syrie », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors d'un point de presse à New York. « Cette assistance comprendra de la nourriture, de l'eau, et des médicaments pour les personnes prises au piège dans ces zones assiégées ».

L'ONU en Syrie est prête à fournir une assistance à 1,7 million de personnes dans des zones difficiles à atteindre au cours du premier trimestre 2016 grâce à des convois organisés par les agences onusiennes, a-t-il précisé.

« Nous appelons toutes les parties prenantes à garantir un accès sans conditions, sans entrave et durable aux 4,6 millions de personnes se trouvant dans des zones assiégées ou des zones difficiles à atteindre à travers le pays », a ajouté M. Dujarric. « Nous appelons également à la levée immédiate de tous les sièges imposés par les parties au conflit ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : l'ONU se félicite d'une percée humanitaire avec la livraison de l'aide dans cinq villes assiégées

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé jeudi avoir fourni de la nourriture absolument nécessaire à plus de 80.000 personnes prises au piège dans cinq villes syriennes assiégées, à travers une série de convois inter-agences de l'ONU qui se sont déplacés durant toute la nuit et achevés jeudi matin.