Syrie : le Conseil de sécurité condamne les attentats du 21 février à Homs et Damas

23 février 2016

Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné mardi les attaques terroristes meurtrières revendiquées par Daech à Homs et à Damas, en Syrie, le 21 février dernier, au cours desquelles plus de 130 personnes ont été tuées et des centaines d'autres blessées.

Dans une déclaration de presse, les membres du Conseil ont exprimé leur profonde sympathie et condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'au peuple de la République arabe syrienne. Ils ont également souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées.

Le Conseil a réaffirmé sa préoccupation face au fait que Daech, les combattants terroristes étrangers ayant rejoint Daech en Syrie, d'autres groupes ayant prêté allégeance à Daech et le Front el-Nosra continuent de sévir dans le pays.

Les membres du Conseil ont réaffirmé que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constitue l'une des menaces les plus graves pour la paix et la sécurité internationale, ajoutant que le terrorisme ne doit pas être associé spécifiquement à une religion, une nationalité ou une civilisation.

Le Conseil de sécurité a souligné la nécessité de traduire en justice les auteurs, organisateurs, bailleurs de fonds et commanditaires de ces actes de terrorisme répréhensibles et a souligné que les responsables de ces attaques terroristes devraient être tenus pour responsables.

Le Conseil a en outre réaffirmé que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations est par nature criminel et injustifiable, quels qu'en soient les motifs.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur soutien envers les efforts déployés par l'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU en Syrie, M. Staffan de Mistura. Ils ont souligné la nécessité pour les parties d'appliquer intégralement l'accord signé à Munich le 11 février 2016.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : l'ONU se félicite d'un accord sur les modalités d'une cessation des hostilités dans tout le pays

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité de l'accord annoncé par le Secrétaire d'Etat américain, John Kerry, et son homologue russe, Sergueï Lavrov, en tant que co-présidents du groupe de travail sur le cessez-le-feu du Groupe international de soutien à la Syrie, sur les modalités d'une cessation des hostilités à travers toute la Syrie qui doit entrer en vigueur le 27 février 2016.