Syrie : l'ONU se félicite d'une percée humanitaire avec la livraison de l'aide dans cinq villes assiégées

18 février 2016

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé jeudi avoir fourni de la nourriture absolument nécessaire à plus de 80.000 personnes prises au piège dans cinq villes syriennes assiégées, à travers une série de convois inter-agences de l'ONU qui se sont déplacés durant toute la nuit et achevés jeudi matin.

« Cela marque une percée humanitaire majeure en Syrie, mais il faut se rappeler que les convois ponctuels et sporadiques ne peuvent qu'apporter un secours temporaire aux personnes désespérées souffrant de la faim, » a déclaré le Directeur du PAM en Syrie, Jacob Kern dans un communiqué de presse. « Les populations ont besoin de se nourrir tous les jours. Nous espérons pouvoir poursuivre ces distributions et continuer à apporter de l'aide aux personnes les plus vulnérables dans toutes les régions du pays. »

L'équipe humanitaire sur le terrain a vu des personnes à Moadamiyeh ayant une apparence maigre et hagarde et des enfants qui semblaient trop petits pour leur âge. Moadamiyeh a été inaccessible pendant plus d'un an et demi. Les civils dans la zone assiégée ont survécu en consommant de l'herbe et grâce aux quantités limitées de riz, qui se vend à des prix cinquante fois plus élevés qu'à Damas, située seulement à quelques kilomètres.

« Nous lançons un appel à toutes les parties du conflit pour continuer à faciliter l'accès complet, durable et sans entraves aux populations dans le besoin à travers le pays, » a ajouté Kern.

Les convois inter-agences ont aussi distribué des fournitures et équipements médicaux, des vaccins, de l'eau et des articles d'hygiène, en plus de la nourriture du PAM, aux familles souffrant du lourd fardeau du conflit. Les convois sont arrivés mercredi soir à Moadamiyeh, Zabadani et Madaya, dans la zone rurale de Damas, et à Foua et Kafraya, dans la zone rurale d'Idlib.

Chaque famille dans ces cinq villes a reçu deux sacs de farine de blé du PAM ainsi que d'autres denrées alimentaires de base tels que du riz, de la farine de boulgour, des lentilles, des aliments en conserve et de l'huile de cuisson.

Pendant des mois, ces cinq villes ont toutes été très faiblement approvisionnées de ces denrées. Le PAM a aussi livré des barres de dattes enrichies en vitamines et minéraux ainsi que d'autres aliments hautement nutritifs spéciaux utilisés pour soigner et prévenir la malnutrition chez les enfants.

En Syrie, le PAM continue à fournir de la nourriture à plus de 4 millions de personnes chaque mois et reste préoccupé par les souffrances humanitaires de tous les Syriens vivant dans les zones difficiles à atteindre à travers le pays.

De son côté, l'Envoyé spécial pour la Syrie, Staffan de Mistura, a eu une conférence téléphonique jeudi avec les 18 pays faisant partie du Groupe international de soutien à la Syrie.

M. de Mistura « a indiqué que les membres du Groupe de soutien sont encouragés par le fait que 114 camions ont pu atteindre 82.000 personnes dans des zones assiégées de Syrie », a dit le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, Stéphane Dujarric, lors d'un point de presse à New York. M. de Mistura a toutefois estimé qu'il ne fallait pas se contenter de ce succès mais assister toutes les personnes dans le besoin en Syrie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : l'ONU organise de nouveaux convois humanitaires vers des zones assiégées

Conformément à l'accord signé la semaine dernière à Munich entre les Nations Unies et leurs partenaires, l'Organisation a déclaré mercredi avoir organisé des convois humanitaires pour fournir une assistance vitale à plus de 100.000 personnes situées dans des zones syriennes assiégées.