Chypre : le Conseil de sécurité demande aux parties de progresser davantage vers un règlement durable

28 janvier 2016

Le Conseil de sécurité a adopté jeudi une résolution prorogeant le mandat de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP) jusqu'au 31 juillet 2016 et augmentant ses effectifs à 888 membres.

Dans cette résolution adoptée à l'unanimité de ses 15 membres, le Conseil a salué la « dynamique positive » que les dirigeants chypriotes grecs et les chypriotes turcs ont lancée récemment et a engagé ces derniers à saisir « avec détermination » l'occasion des négociations en cours afin de parvenir à un règlement global et durable de la situation.

Les parties, félicitées par les membres du Conseil pour les progrès qu'elles ont accomplis jusqu'à présent, devront « redoubler d'efforts pour faire converger leurs points de vue sur les questions essentielles » et améliorer le climat des négociations, en adressant des « messages plus constructifs et plus cohérents ».

Aux termes de la présente résolution, le Conseil espère, en outre, qu'elles s'accorderont sur des mesures de confiance militaire et sur l'ouverture de points de passage, en vue de contribuer à « l'instauration d'un climat propice à un règlement ».

Enfin, les membres du Conseil demandent aux deux parties de continuer à mener d'urgence des consultations avec la Force sur la démarcation de la zone tampon, la partie chypriote turque et les forces turques devant également rétablir à Strovilia le statu quo militaire antérieur au 30 juin 2000.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A Davos, Ban Ki-moon encourage les dirigeants chypriotes à trouver une solution globale

En marge du Forum économique mondial à Davos, en Suisse, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rencontré jeudi les dirigeants chypriote-grec Nicos Anastasiades et chypriote-turc Mustafa Akinci et les a encouragés à trouver une solution globale permettant la réunification de Chypre.