Europe : le HCR et ses partenaires ont besoin de 550 millions de dollars pour l'assistance aux réfugiés et migrants

26 janvier 2016

Alors que des dizaines de milliers de réfugiés et migrants continuent de fuir vers l'Europe, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et 65 autres organisations ont publié mardi un appel auprès des bailleurs de fonds pour un montant de 550 millions de dollars afin de financer l'assistance à ces réfugiés et migrants.

Les déplacements forcés ont atteint un niveau record de 60 millions de personnes à travers le monde, avec des répercussions croissantes sur les pays de l'hémisphère Nord.

En 2015, plus d'un million de réfugiés et de migrants sont arrivés en Europe par la mer. Environ 850.000 d'entre eux sont arrivés en Grèce en provenance de la Turquie. La grande majorité d'entre eux sont originaires d'une dizaine de pays, dont la Syrie, l'Afghanistan et l'Iraq, a rappelé le HCR dans un communiqué de presse.

L'an dernier, la plupart des personnes arrivées en Europe ont continué leur voyage à travers les Balkans puis vers l'Autriche, l'Allemagne, la Suède et d'autres pays.

L'appel de fonds du HCR et de ses partenaires a été publié à Genève et vise à financer les opérations humanitaires en 2016 dans les pays européens concernés, avec environ la moitié des fonds alloués à la Grèce.

La diversité des réfugiés et des migrants, qui comptent aussi bien des jeunes que des personnes âgées, des hommes et des femmes célibataires ainsi que des familles, des victimes de la traite d'êtres humains et de la violence sexiste, des personnes de différentes nationalités et de divers horizons, signifie qu'ils ont des besoins immédiats différents en fonction de leurs vulnérabilités spécifiques. Cela pose de nombreux problèmes aux autorités qui sont déjà débordées.

« Les opérations humanitaires incluront des activités en matière d'assistance et de protection là où les gens arrivent, y compris l'identification des personnes à risque accru, l'enregistrement, le logement, l'eau potable et des installations d'assainissement », a précisé le HCR.

Les fonds seront également utilisés pour renforcer les capacités des garde-côtes, des gardes-frontières, de la police et pour soutenir les communautés d'accueil affectées, ainsi que pour aider à réinstaller les réfugiés et migrants.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les agences onusiennes s'inquiètent pour les enfants et les femmes réfugiés et migrants

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a exprimé mercredi son inquiétude concernant les violences sexuelles dont sont victimes des femmes réfugiées et migrantes en route vers l'Europe, tandis que le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) s'est dit préoccupé pour la santé des enfants.