Cameroun : l'ONU condamne un attentat suicide par Boko Haram dans un village du nord du pays

13 janvier 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné mercredi un attentat suicide meurtrier dans le village de Kouyape, dans la région de l'Extrême Nord du Cameroun, au moment de la prière du matin à la mosquée.

« L'attentat, perpétré par des éléments présumés de Boko Haram, a causé la mort d'environ 13 personnes, y compris l'imam, et fait de nombreux blessés », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

Ban Ki-moon a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes et au gouvernement et au peuple du Cameroun, et a souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées dans l'attentat.

« Le Secrétaire général demande de nouveau une approche globale en matière de prévention et de lutte contre le fléau du terrorisme, et de traiter ses causes profondes, en conformité avec les droits humains, le droit humanitaire et le droit des réfugiés », a ajouté le porte-parole.

Le chef de l'ONU s'est félicité de la tenue le 1er février 2016 à Addis-Abeba de la Conférence des donateurs de l'Union africaine afin de mobiliser des ressources pour la Force multinationale conjointe (MNJTF) destinée à lutter contre le groupe terroriste Boko Haram.

« Il encourage un plein soutien à cette initiative », a dit son porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Un million d'enfants ont quitté l'école à cause de la rébellion de Boko Haram au Nigéria, selon l'UNICEF

Les violences et attaques incessantes contre les populations civiles dans le nord-est du Nigéria et dans les pays voisins ont forcé un million d'enfants à abandonner l'école, « chiffre stupéfiant », dans un conflit qui a fait subir « un revers considérable à l'éducation dans la région », a affirmé mardi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).