Turquie : l'ONU condamne un attentat meurtrier dans un quartier touristique d'Istanbul

12 janvier 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné mardi un attentat à la bombe commis dans le quartier touristique de Sultanahmet à Istanbul, en Turquie, et qui a fait au moins 10 morts et 15 blessés.

« Le Secrétaire général espère que les auteurs de cette attaque seront rapidement traduits en justice », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Ban Ki-moon a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'aux peuples et aux gouvernements de Turquie et d'Allemagne et aux autres citoyens étrangers touchés par l'attentat. Il a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Selon la presse, l'explosion est survenue à proximité de la basilique Sainte-Sophie et de la Mosquée bleue, deux hauts lieux touristiques de la ville. Parmi les personnes décédées, il y aurait huit touristes allemands. Les autorités turques ont accusé le groupe terroriste Daech d'être responsable de cet attentat.

Le Haut-Représentant pour l'Alliance des civilisations des Nations Unies, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, a également condamné dans les termes les plus forts possibles cet attentat.

« M. Al Nasser a exprimé sa profonde tristesse concernant cette attaque choquante qui a visé des personnes innocentes. Il a réaffirmé que de tels actes menacent clairement la paix et la sécurité et sont contraires aux valeurs de tolérance, de dialogue pacifique et de respect mutuel qui constituent le cœur de la mission de l'Alliance des civilisations des Nations Unies », a dit sa porte-parole dans une déclaration à la presse.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.