Libye : l'envoyé de l'ONU voit un signe d'espoir en 2016 grâce à l'accord récemment signé

4 janvier 2016

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, Martin Kobler, a adressé une lettre ouverte au peuple libyen dans laquelle il affirme que l'année 2016 sera l'occasion pour ce pays de redécouvrir la paix avec un gouvernement d'union et un seul ensemble d'institutions légitimes.

Dans cette lettre publiée le 1er janvier, Martin Kobler reconnait que l'année 2015 n'aura pas été la plus facile pour la Libye, mais qu'elle s'est néanmoins achevée par la signature de l'Accord politique libyen qui représente, selon lui, une lueur d'espoir.

Le mois dernier au Maroc, M. Kobler a joué un rôle de médiateur lors de pourparlers entre parties prenantes libyennes qui ont permis d'aboutir à la signature de cet accord destiné à mettre fin à quatre ans d'affrontements.

Le Représentant spécial, qui est actuellement basé en Tunisie, a effectué une visite de deux jours en Libye, le 31 décembre et le 1er janvier, au cours de laquelle il a notamment rencontré le Président de la Chambre des représentants, Agila Saleh. Il a aussi discuté au téléphone avec le général Khalifa Haftar.

Lors de sa visite, M. Kobler s'est également rendu dans un camp de personnes déplacées pour écouter leurs préoccupations. Il leur a promis de faire tout son possible afin d'assurer leur retour chez elles en 2016.

Pour le Représentant spécial, la Libye a maintenant l'occasion de mettre un terme à la crise qu'elle traverse en relançant la transition vers un Etat démocratique.

Dans sa lettre ouverte, il appelle l'ensemble des Libyens à accepter l'Accord politique libyen et à appuyer le gouvernement d'union nationale. Il souligne que la porte demeure ouverte à tous les Libyens qui souhaiteraient se joindre à ceux qui ont déjà signé cet accord.

Le Représentant spécial insiste en outre sur le fait que ce processus demeure exclusivement libyen et que l'ONU continuera d'appuyer la Libye dans sa quête vers la paix et la réconciliation nationale.

« Il ne fait aucun doute que l'année à venir sera une année d'efforts, mais elle sera également une année de possibilités. Une occasion pour la Libye de retrouver la paix dans l'unité, avec un seul gouvernement d'union et un seul ensemble d'institutions légitimes », a-t-il dit.

« Le plus important pour le gouvernement d'union nationale est de remédier rapidement à l'insécurité dans le pays afin de permettre à toutes les familles de rentrer chez elles et aux enfants de retourner à l'école », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : au 64ème anniversaire de l'indépendance, le Représentant de l'ONU appelle à l'unité derrière le nouveau gouvernement

Une semaine après avoir négocié un accord en vue de la formation en Libye d'un gouvernement d'union nationale, le Représentant de l'ONU, Martin Kobler, a exhorté tous les Libyens à marquer le 64ème anniversaire de l'indépendance du pays, jeudi, pour surmonter leurs différends et s'unir derrière les nouvelles institutions.