Le Conseil de sécurité juge nécessaire de renforcer la coopération avec les pays contributeurs de troupes

31 décembre 2015

Le Conseil de sécurité a estimé jeudi qu'il était nécessaire de renforcer la coopération entre l'Organisation et les pays qui fournissent des contingents ou du personnel de police aux opérations de maintien de la paix, afin d'assurer le succès de ces dernières.

Dans une déclaration adoptée par les membres du Conseil, ces derniers prennent note de l'avis du Groupe indépendant de haut niveau et du Secrétaire général, à savoir que l'absence de dialogue au moyen de consultations entre le Conseil de sécurité, les pays qui fournissent des effectifs militaires et de police et le Secrétariat des Nations Unies « a suscité le mécontentement de toutes les parties et eu des répercussions sur l'exécution des mandats ».

Le Conseil de sécurité rappelle qu'il existe de nombreux mécanismes susceptibles de faciliter ces consultations et reconnaît qu'en dépit de l'existence de ces mécanismes, « les consultations en cours entre les trois parties prenantes ne répondent toujours pas aux attentes et doivent encore porter leurs fruits ».

Le Conseil souligne « l'importance de tenir des consultations soutenues avec les éventuels pays fournisseurs d'effectifs militaires et de police préalablement à la création et tout au long du cycle de vie d'une mission, pour assurer une concordance de vues sur les mandats et un engagement commun en faveur de leur exécution, étant entendu que ces consultations ne devraient pas retarder la mise en place d'une mission ».

Les membres du Conseil insistent sur l'importance d'un échange de vues détaillé sur les difficultés opérationnelles rencontrées par les pays qui fournissent des contingents et du personnel de police.

Le Conseil reconnaît que le succès des opérations de maintien de la paix « reposera de plus en plus sur une solide collaboration, dès le départ, entre l'ONU et les organisations régionales et sous-régionales » et il invite à cet égard le Secrétariat et se déclare prêt, selon qu'il conviendra, « à procéder à des consultations avec les organisations régionales concernées, en particulier l'Union africaine, surtout en cas de passage d'une opération de maintien de la paix régionale à une opération des Nations Unies ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité compte prendre des mesures pour améliorer les opérations de paix

Le Conseil de sécurité a pris note mercredi des recommandations formulées par le Secrétaire général pour améliorer les opérations de paix, « notamment celles qui concernent le partenariat stratégique avec l'Union africaine », et compte mettre en œuvre certaines d'entre elles à l'avenir.