Libye : au 64ème anniversaire de l'indépendance, le Représentant de l'ONU appelle à l'unité derrière le nouveau gouvernement

24 décembre 2015

Une semaine après avoir négocié un accord en vue de la formation en Libye d'un gouvernement d'union nationale, le Représentant de l'ONU, Martin Kobler, a exhorté tous les Libyens à marquer le 64ème anniversaire de l'indépendance du pays, jeudi, pour surmonter leurs différends et s'unir derrière les nouvelles institutions.

« L'année qui s'annonce, qui sera pour la Libye sa 65ème année en tant qu'Etat indépendant, sera importante », a déclaré dans un message M. Kobler, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye et chef de la Mission d'appui des Nations Unies (MANUL).

« Avec la signature de l'Accord politique libyen, les Libyens disposent d'un plan clair pour rebâtir un pays solide, uni et pacifique. Il importe que tous les Libyens s'unissent pour soutenir le Gouvernement d'entente nationale – c'est-à-dire un gouvernement pour un pays. C'est dans l'unité qu'on trouve la paix. C'est dans la paix qu'on parvient à la prospérité », a-t-il dit.

L'accord pour former un Gouvernement libyen d'entente nationale comprenant un Conseil présidentiel, un cabinet, une Chambre de Représentants et un Conseil d'Etat – signé au Maroc la semaine dernière – a été facilité par le Représentant spécial du Secrétaire général, Martin Kobler, dans le but de mettre fin à une crise de quatre ans qui a rendu près de 2,4 millions de Libyens lourdement dépendants de l'aide humanitaire internationale.

Ancienne possession italienne, la Libye a été le premier pays à accéder à l'indépendance par l'intermédiaire de l'ONU, en 1951, après une brève période sous tutelle de l'Organisation internationale.

« Certaines des leçons tirées de la naissance de la Libye peuvent nous être utiles aujourd'hui. Comme maintenant, la Libye était à l'époque confrontée au défi consistant à créer de nouvelles institutions communes et à s'unir derrière elles », a affirmé M. Kobler.

« Aujourd'hui (…), j'encourage tous les Libyens à s'unir derrière les nouvelles institutions gouvernementales inclusives » prévues par l'Accord, a-t-il ajouté.

Mercredi, dans une résolution adoptée à l'unanimité de ses 15 membres, le Conseil de sécurité a salué la formation du Conseil présidentiel libyen et l'a appelé à travailler dans le délai de 30 jours prévu par l'Accord pour former un Gouvernement d'entente nationale, et à finaliser les arrangements provisoires de sécurité nécessaires pour stabiliser le pays, qui est secoué par d'incessants combats entre factions rivales depuis la révolution de 2011.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : Le Conseil de sécurité appelle les parties à mettre en œuvre l'Accord de gouvernement

Se félicitant de la signature récente, sous l'égide de l'ONU, d'un accord en vue de mettre sur pied un gouvernement d'union nationale en Libye, le Conseil de sécurité a exhorté mercredi les parties à le mettre en œuvre dans la limite prévue de 30 jours et appelé la communauté mondiale à fournir les contributions nécessaires pour défaire les groupes terroristes.