Afghanistan : l'ONU condamne une attaque meurtrière par les Talibans contre l'aéroport de Kandahar

10 décembre 2015

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné jeudi une attaque par les Talibans à l'aéroport de Kandahar, qui aurait causé la mort de 39 civils, dont quatre enfants, et blessé au moins 23 autres civils.

Les Talibans ont « intentionnellement ciblé des zones civiles de la base » aérienne, a dénoncé la MANUA dans un communiqué de presse.

Selon les informations initiales, les combattants talibans ont ouvert le feu dans le bazar, tuant et blessant des commerçants et des clients. Les combats auraient continué dans les zones résidentielles de la base où habitent les familles de membres des forces afghanes de sécurité et du personnel de l'aéroport.

Outre les 39 civils, 13 militaires et deux policiers afghans ont été tués dans cette attaque. « La majorité des personnes décédées seraient des commerçants civils travaillant au bazar et leurs clients », a souligné la MANUA. Les Talibans ont revendiqué la responsabilité de cette attaque.

La Mission des Nations Unies a réitéré que le droit humanitaire international, qui s'applique à toutes les parties au conflit en Afghanistan, dont les Talibans, « interdit les attaques contre les civils où que ce soit et en tout temps ».

La MANUA a présenté ses condoléances aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : la MANUA condamne le meurtre de sept civils dans le sud du pays

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné mercredi le meurtre par des éléments anti-gouvernementaux de sept civils, dont deux femmes, une fille et deux garçons, dans la province méridionale de Zaboul.