Cisjordanie : l'ONU déplore la lenteur de l'enquête sur l'incendie de Duma

2 décembre 2015

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Proche-Orient, Nickolay Mladenov, a déploré mercredi que l'incident lors duquel une famille palestinienne a été décimée dans l'incendie de sa maison en Cisjordanie n'ait toujours pas été élucidé quatre mois plus tard.

« Quatre mois ont passé depuis l'attaque incendiaire commise contre la famille Dawabsha, dans le village de Duma en Cisjordanie occupée, le 31 juillet », a dit M. Mladenov dans une déclaration.

« Malheureusement, cet incident, qui a été largement condamné par les dirigeants de tous bords, n'a toujours pas été résolu. Je suis préoccupé par la lenteur de l'enquête et j'appelle les autorités israéliennes à agir rapidement pour traduire en justice les auteurs de ce crime horrible », a-t-il déclaré.

« Dans le contexte de l'actuelle escalade de la violence, il est essentiel que toutes les parties rejettent fermement et constamment le terrorisme et agissent de manière décisive pour faire cesser la haine et les incitations à la violence », a ajouté M. Mladenov.

Survenue le 31 juillet dans le village de Duma, près de Naplouse, cette attaque avait causé la mort d'un couple palestinien, Reham et Sa'ad Dawabsha, et de leur fils Ali, âgé d'à peine 18 mois, dans un incendie criminel perpétré par des colons israéliens, suscitant l'émoi et la condamnation de la communauté internationale. Le second fils du couple, Ahmed, âgé de quatre ans, avait été blessé et est toujours hospitalisé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.