A la veille de l'ouverture de la COP21, Ban Ki-moon rencontre à Paris le Président français

29 novembre 2015

A la veille de l'ouverture de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rencontré dimanche à Paris le Président français François Hollande.

Lors de cette rencontre, le Secrétaire général a salué “la détermination et le courage du Président français et du peuple français à organiser cet événement crucial peu de temps après les attentats de Paris”, a indiqué le porte-parole du chef de l'ONU dans un compte rendu de cette rencontre.

M. Ban a remercié le Président Hollande et son gouvernement pour leur leadership en matière de lutte contre les changements climatiques.

“Le Secrétaire général et le Président ont discuté longuement de l'état des négociations pour l'adoption d'un accord à Paris, en identifiant les questions clés encore en discussion et en envisageant les voies à suivre”, a précisé le porte-parole. “Ils ont convenu que l'incapacité à arriver à un accord n'était pas une option et que cela aurait des conséquences désastreuses. Ils ont aussi réitéré leur engagement à travailler en étroite collaboration tout au long de la Conférence”.

Les deux dirigeants ont également discuté de la lutte contre le terrorisme. Le Secrétaire général a souligné qu'il présenterait bientôt un Plan d'action de lutte contre l'extrémisme violent. “Le Secrétaire général et le Président Hollande ont convenu de la nécessité d'une lutte coordonnée contre le terrorisme et ont partagé leur préoccupation concernant l'influence croissante de Daech au-delà de la Syrie et de l'Iraq”, a dit le porte-parole de M. Ban.

Dans ce contexte, les deux dirigeants ont souligné le besoin d'une solution politique au conflit en Syrie, ainsi que l'urgence de former un gouvernement d'union nationale en Libye. Ils ont également renouvelé leur soutien au Mali, condamnant la récente attaque contre une base de la MINUSMA à Kidal.

Le Secrétaire général a également participé dimanche à Paris à l'opération "Un cœur, un arbre"(One Heart One Tree). Avec cette opération, toute personne possédant un smartphone peut planter un arbre virtuel sur la tour Eiffel, pendant qu'un véritable arbre sera planté dans un projet de reforestation.

« C'est un honneur que d'être avec vous au cœur de Paris. Nous sommes ici pour fêter le début de deux semaines historiques au cours desquelles les gouvernements élaboreront une action mondiale commune face aux changements climatiques”, a dit M. Ban. “Grâce à nos efforts conjugués, nous planterons des arbres dans le monde entier”.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.