Climat : des entreprises islandaises et la ville de Reykjavik s'engagent à réduire leur impact sur l'environnement

19 novembre 2015

A l'approche de la Conférence internationale sur le climat (COP-21) qui s'ouvre le 30 novembre à Paris, une centaine d'entreprises islandaises et la ville de Reykjavik se sont engagées à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et leur production de déchets.

Selon un communiqué de presse publié cette semaine par la municipalité de Reykjavik et le Centre islandais pour la responsabilité sociale des entreprises (FESTA), 103 compagnies et institutions islandaises de tailles diverses ont signé une déclaration dans laquelle elle prennent ces engagements. Les services fournis par ces entreprises et institutions « touchent chaque habitant de l'Islande, d'une manière ou d'une autre », précise le communiqué.

Pour sa part, la ville de Reykjavik, capitale du pays, réaffirme sa détermination à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 35% d'ici à 2020, engagement qu'elle avait pris dès 2009.

« Les villes, petites ou grandes, ainsi que les entreprises de toutes tailles, ont un rôle croissant à jouer en ce qui concerne la réduction des émissions », dit la déclaration.

Et le président de FESTA, Ketill Berg Magnusson, affirme que de nombreux chefs d'entreprise font désormais un lien entre les problèmes environnementaux et les perspectives à long terme de leurs compagnies. « Ils ont réalisé que la manière dont les entreprises fonctionnent doit être en harmonie avec les sociétés dans lesquelles elles opèrent », déclare-t-il.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.