L'Assemblée générale élit Filippo Grandi à la tête du HCR

18 novembre 2015

L'Assemblée générale des Nations Unies a élu mercredi Filippo Grandi, de l'Italie, à la tête du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), en remplacement du Portugais Antonio Guterres.

M. Grandi, qui fut Commissaire général de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) de 2010 à 2014, a été élu par acclamations pour une période de cinq ans à compter du 1er janvier 2016, a précisé le porte-parole du Président de l'Assemblée générale.

Le 11 novembre, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, après avoir consulté les présidents des groupes régionaux réunissant les Etats membres, avait informé l'Assemblée générale de son intention de nommer M. Grandi à ce poste.

Mercredi, M. Ban s'est félicité de cette élection et a exprimé sa gratitude à M. Guterres pour le travail effectué.

Avant de prendre la tête de l'UNRWA en 2010, Filippo Grandi avait été le Commissaire général adjoint de cette agence onusienne, de 2005 à 2010. Auparavant, il a également été le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général au sein de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

Il a aussi déjà travaillé pendant des années au HCR, notamment en Afghanistan, mais aussi au Soudan, en Syrie, en Turquie et en Iraq et pour des opérations d'urgence au Kenya, au Bénin, au Ghana, au Liberia, dans la région des Grands Lacs, en République démocratique du Congo et au Yémen.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Après les attentats de Paris, les réfugiés ne doivent pas devenir des boucs émissaires, selon le HCR

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a appelé mardi l'Union européenne (UE) à ne pas faire des réfugiés qui affluent à ses frontières des boucs émissaires après les sanglants attentats de Paris.