Le Forum des dirigeants de l'UNESCO dédié aux victimes des attaques du 13 novembre à Paris

16 novembre 2015

Le Forum des dirigeants de l'UNESCO, qui réunit lundi et mardi à Paris plusieurs chefs d'Etat et représentants de gouvernements dans le cadre de la 38e session de la Conférence générale de l'Organisation, a été dédié aux victimes des attaques terroristes qui ont eu lieu à Paris le 13 novembre.

« Malgré les événements tragiques de vendredi dernier, nous sommes réunis ici aujourd'hui en tant que nations à l'occasion de notre 70e anniversaire sous la bannière de l'UNESCO, pour proclamer au monde que l'esprit humain ne doit jamais être supprimé. L'aspiration de l'humanité à la paix, la tolérance et la coexistence mutuelle doit être ressuscitée », a déclaré Stanley Mutumba Simataa, Président de la 38e session de la Conférence générale, dans son discours d'ouverture.

« Il s'agit d'une attaque contre l'humanité. Nous ne l'accepterons pas. Nous ne céderons pas. Nous devons rester unis, avec la France, avec toutes les femmes et les hommes, avec toutes les sociétés », a déclaré de son côté la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, à l'ouverture de ce forum.

Citant l'Acte constitutif adopté il y a 70 ans, qui stipule que « les guerres prenant naissance dans l'esprit des hommes et des femmes, c'est dans l'esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix », Mme Bokova a estimé que cela « n'a jamais été aussi actuel, aussi pertinent ».

Dimanche, la Directrice générale de l'UNESCO a déposé une gerbe de fleurs en mémoire des victimes des attaques terroristes à Paris vendredi 13 novembre.

« A l'heure où l'UNESCO célèbre son 70e anniversaire, il est de notre devoir à tous de nous dresser en défense des droits de l'homme et contre le terrorisme et l'extrémisme violent, » a-t-elle dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.