Crise des réfugiés : le HCR appelle à augmenter les capacités d'accueil en Grèce à l'approche de l'hiver

6 novembre 2015

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré vendredi avoir fourni cette semaine des abris d'urgence à des milliers de réfugiés et de migrants dans les îles grecques.

Selon l'agence de l'ONU, environ 20.000 réfugiés et migrants se trouvent actuellement sur les îles grecques de Chios, Kalymnos, Kos, Lesbos, Samos et Leros. Etant donné les structures d'accueil débordées, un grand nombre d'entre eux, y compris des femmes et des enfants, sont obligés de dormir dehors, a déclaré l'agence.

« Alors que des bateaux remplis de milliers de nouveaux arrivants ont continué de débarquer dans les îles durant toute la semaine, les capacités d'accueil ont été davantage limitées par une grève des bateaux de livraison qui a interrompu les trajets entre la Grèce continentale et les îles pendant quatre jours, avant d'être résolue vendredi 6 novembre », a déclaré un porte-parole du HCR, William Spindler, aux journalistes lors d'un point de presse à Genève.

« Cette situation a fait ressortir l'importance des appels répétés du HCR en faveur d'une amélioration des conditions d'accueil et de l'augmentation de la capacité d'accueil en Grèce », a-t-il poursuivi, tout en soulignant que le récent consensus auquel sont parvenus plusieurs pays européens sur la gestion des réfugiés empruntant la route des Balkans lors d'une réunion extraordinaire, dimanche 26 octobre, contribuera à stabiliser la situation et à faciliter la réinstallation des réfugiés dans d'autres pays européens

Entre autres mesures décidées durant cette réunion des chefs d'État et de gouvernement de 11 pays européens, convoquée par le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le HCR avait salué la création de 30.000 places dans des centres d'accueil de réfugiés en Grèce jusqu'à la fin de 2015 et de 20.000 autres places supplémentaires auprès de foyers grecs.

« Dans les circonstances actuelles, à travers les îles, des milliers de femmes et d'enfants réfugiés sont obligés de dormir à l'air libre ou dans des structures d'accueil surpeuplées et inadaptées, où ils sont exposés à toutes sortes de risques, y compris la violence sexuelle », a mis en garde M. Spindler, insistant sur la nécessité de leur offrir rapidement un logement convenable à l'approche de l'hiver.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Europe : le HCR salue un consensus entre plusieurs Etats sur la gestion des réfugiés

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Antonio Guterres, a salué dimanche le consensus auquel sont parvenus plusieurs pays européens sur la gestion des réfugiés empruntant la route des Balkans.