Le Conseil de sécurité juge important d'améliorer la coopération entre les principaux organes de l'ONU

30 octobre 2015

Le Conseil de sécurité de l'ONU a insisté vendredi sur l'importance d'améliorer la coordination, la coopération et l'échange d'informations entre les principaux organes de l'Organisation des Nations Unies, et en particulier entre le Conseil, l'Assemblée générale, le Conseil économique et social et le Secrétariat.

« La relation entre les principaux organes des Nations Unies est une relation de synergie et de complémentarité, conforme à leurs fonctions, pouvoirs, attributions et compétences respectifs résultant de la Charte et strictement respectueuse de ceux-ci », a réaffirmé le Conseil, dans une déclaration lue par son Président pour le mois d'octobre, Roman Oyarzun Marchesi, de l'Espagne.

Le Conseil de sécurité a pris note de l'adoption par l'Assemblée générale, le 11 septembre 2015, d'une résolution relative à la revitalisation de ses travaux et de la poursuite de la coopération entre son Président et le Président de l'Assemblée générale.

Cette déclaration présidentielle fait suite au débat public que le Conseil de sécurité avait consacré, le 20 octobre 2015, à ses méthodes de travail. Lors de ce débat, le Président de l'Assemblée générale avait notamment plaidé pour un processus de sélection du Secrétaire général plus transparent et inclusif.

Un tel débat devrait être organisé tous les ans, affirment les membres du Conseil, qui s'engagent « à maintenir les méthodes à l'examen dans le cadre normal des travaux du Conseil, pour veiller à ce qu'elles soient appliquées de manière efficace et systématique ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'efficacité du Conseil de sécurité suppose une modernisation continue de ses méthodes de travail, selon l'ONU

Lors d'un débat du Conseil de sécurité de l'ONU sur l'évolution de ses méthodes de travail, le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, a salué mardi l'évolution progressive de ces dernières dans le sens notamment d'une coordination plus efficace avec le Secrétariat de l'Organisation.