A Madrid, Ban Ki-moon célèbre les 60 ans de l'adhésion de l'Espagne à l'ONU

29 octobre 2015

En visite à Madrid, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a félicité jeudi l'Espagne pour sa contribution à l'action de l'Organisation au cours des 60 années qui se sont écoulées depuis son adhésion en tant qu'Etat membre.

« L'esprit espagnol tourné vers l'engagement international l'a emporté sur la guerre et la dictature lorsque l'Espagne a rejoint les Nations Unies il y a 60 ans », a salué M. Ban lors d'une cérémonie organisée à Madrid en l'honneur de l'adhésion du pays à l'ONU en 1955, en présence du roi Felipe VI et de la reine Letizia.

« Même avant cette étape, un certain nombre d'Espagnols avaient servi dans nos rangs. Au début, ils ne disposaient pas de passeports espagnols, mais ils ont finalement retrouvé leur citoyenneté », a poursuivi M. Ban, en référence au ressortissants espagnols ayant fui leur pays durant la dictature du général Franco, qui a été interdit d'adhérer à l'ONU de 1946 à 1955.

« Aujourd'hui, de nombreux hauts responsables de l'ONU sont espagnols, y compris mon Représentant spécial pour la Libye, M. Bernardino León, le responsable de notre agence ONU-Habitat, M. Joan Clos, et ma Secrétaire générale adjointe à la communication et à l'information, Mme Cristina Gallach, qui est parmi nous aujourd'hui », s'est félicité le Secrétaire général, mentionnant également la présidence espagnole du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mois d'octobre 2015.

M. Ban a par ailleurs remercié le Premier ministre du pays Mariano Rajoy pour avoir présidé la réunion du Conseil qui a eu lieu au début du mois d'octobre 2015 sur les femmes, la paix et la sécurité.

« J'ai été très touché lorsqu'il a dit que, dans les conflits, il est plus dangereux d'être une femme qu'un soldat », a déclaré M. Ban, remerciant une nouvelle fois l'Espagne pour son soutien envers l'Organisation et la richesse de sa culture.

Lors d'un entretien privé avec le roi Felipe VI, peu après la cérémonie, le Secrétaire général a également remercié l'Espagne pour accueillir le siège de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à Madrid ainsi que la Base de soutien de l'ONU à Valence.

M. Ban a aussi félicité l'Espagne pour sa contribution à la création de l'Alliance des civilisations des Nations Unies et pour son soutien continu à cette initiative.

« J'ai été très touché lorsqu'il a dit que, dans les conflits, il est plus dangereux d'être une femme qu'un soldat », a déclaré M. Ban selon un compte-rendu de la conversation publié par un porte-parole de l'ONU, remerciant une nouvelle fois l'Espagne pour son soutien envers l'Organisation et la richesse de sa culture.

Lors d'un entretien privé avec le roi Felipe VI, peu après la cérémonie, le Secrétaire général a également remercié l'Espagne pour accueillir le siège de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à Madrid ainsi que la Base de soutien de l'ONU à Valence.

M. Ban a aussi félicité l'Espagne pour sa contribution à la création de l'Alliance des civilisations des Nations Unies et pour son soutien continu à cette initiative.

Le chef de l'ONU s'est ensuite entretenu avec le Secrétaire général du parti socialiste espagnol, Pedro Sánchez Pérez-Castejon.

A cette occasion, M. Ban a insisté sur la nécessité de mettre en œuvre les Objectifs de développement durable (ODD) adoptés dans le cadre du Programme de développement de l'ONU à l'horizon 2030.

Il a également salué le soutien de M. Sánchez à la lutte menée par les Nations Unies contre le changement climatique.

Dans la soirée, le Secrétaire général a pris part à un évènement rassemblant des chefs d'entreprise dans le cadre du Pacte mondial.

Le Pacte mondial (ou 'Global Compact' en anglais), est une initiative des Nations unies lancée en 2000 visant à inciter les entreprises du monde entier à adopter une attitude socialement responsable en s'engageant à intégrer et à promouvoir plusieurs principes relatifs aux droits de l'homme, aux normes internationales du travail, et à la lutte contre la corruption.

« Le réseau d'entreprises espagnol du Pacte mondial est le plus développé de tous les réseaux de pays, et représente près de 2.000 entreprises, grandes et petites », a salué M. Ban, ajoutant que le réseau espagnol a la réputation d'être inclusif et de promouvoir les entreprises responsables.

Le chef de l'ONU a insisté sur l'importance de la participation et de l'engagement des entreprises et du secteur privé dans la mise en œuvre des 17 ODD du Programme de développement durable au cours des 15 prochaines années.

« Je vous demande ce soir de prendre la tête de la promotion des Objectifs de développement durable dans le secteur commercial en Espagne », a appelé M. Ban.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A Madrid, Ban Ki-moon appelle à l'unité face aux groupes terroristes

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a une nouvelle fois appelé mercredi les Etats membres des Nations Unies à l'unité face à la menace terroriste en pleine expansion à travers le monde.