Le nombre de Syriens ayant besoin d'aide a augmenté de 1,2 million depuis janvier, prévient l'ONU

27 octobre 2015

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation en Syrie, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Stephen O'Brien, a indiqué mardi qu'environ 13,5 millions de personnes dans ce pays avaient besoin d'aide, soit 1,2 million de plus en 10 mois.

« L'incapacité des parties prenantes à respecter les principes de base des droits de l'homme et du droit humanitaire a propulsé les Syriens à des niveaux de tragédie et de désespoir qu'il aurait été difficile d'imaginer il y a cinq ans », a dit M. O'Brien dans un exposé devant les membres du Conseil de sécurité.

Selon lui, la situation en Syrie s'est aggravée depuis le début de l'année. « Nous estimons désormais qu'environ 13,5 millions de personnes en Syrie ont besoin d'une forme de protection et d'assistance humanitaire à travers le pays, soit 1,2 million de plus en seulement dix mois », a-t-il dit.

Il y a actuellement 6,5 millions de personnes déplacées à l'intérieur de la Syrie. A cela s'ajoutent les 4,2 millions de Syriens qui ont fui le pays vers les pays voisins et vers l'Europe.

« Au cours des dernières semaines, l'accroissement des affrontements et des niveaux de la violence a eu un impact humanitaire énorme, causant un grand nombre de morts et de blessés et le déplacement de civils, en particulier dans le nord de la Syrie », a souligné M. O'Brien.

Selon les dernières estimations, plus de 120.000 personnes ont été déplacées dans le nord de la Syrie depuis le début octobre à la suite de bombardements aériens et de combats sur le terrain.

D'après M. O'Brien, les organisations humanitaires ne sont toujours pas en mesure de bénéficier d'un accès durable et sans entraves auprès des millions de personnes affectées par le conflit. On estime à environ 4,5 millions le nombre de personnes vivant dans des zones difficiles d'accès en Syrie.

« La priorité pour les organisations humanitaires reste d'atteindre toutes les personnes dans le besoin où qu'elles se trouvent », a déclaré le Secrétaire général adjoint. « Pour cela, nous devons avoir un accès durable, prévisible et sans entraves dans tout le pays ».

« J'appelle de nouveau les autorités syriennes à approuver rapidement les 46 demandes de convois inter-agences actuellement en suspens », a-t-il ajouté. Il a aussi appelé les groupes armés non étatiques et les groupes terroristes à autoriser également les livraisons d'aide humanitaire qu'ils empêchent.

M. O'Brien a rappelé qu'une solution politique était plus urgente que jamais pour « s'attaquer aux causes profondes du conflit et répondre aux aspirations de la population syrienne qui a souffre depuis trop longtemps ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : l'ONU annonce la livraison de matériel médical et humanitaire dans des zones difficiles d'accès

Le Bureau des Nations Unies en Syrie a annoncé lundi avoir été en mesure d'acheminer du matériel médical et humanitaire dans plusieurs villes syriennes assiégées ou difficiles d'accès, pour venir en aide à des dizaines de milliers de civils.