Séisme en Afghanistan et au Pakistan : les agences onusiennes prêtes à fournir de l'aide

26 octobre 2015

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déclaré lundi qu'il était en pensée avec les populations d'Afghanistan et du Pakistan qui ont été frappées par un fort séisme.

« Les informations arrivent encore mais il est clair qu'il y a eu des morts et de gros dégâts causés aux infrastructures dans les deux pays », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

M. Ban a présenté ses sincères condoléances aux peuples et aux gouvernements du Pakistan et d'Afghanistan et à toutes les personnes affectées. Il a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

« Les agences des Nations Unies se mobilisent et se tiennent prêtes à assister les opérations de secours gouvernementales dans les deux pays, si nécessaire », a ajouté le porte-parole.

Le séisme d'une magnitude de 7,5 a frappé la province du Badakshan en Afghanistan et une partie du Pakistan, faisant de gros dégâts et tuant au moins 148 personnes.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué qu'en Afghanistan, le gouvernement et l'ONU manquent d'informations sur l'ampleur des dégâts en raison de l'absence de service téléphonique.

Selon les premières indications, l'impact du séisme pourrait être relativement limité en raison de la faible densité de population de la région affectée. « Les mécanismes afghans de réponse aux catastrophes ont été mobilisés et l'ONU se tient prête à fournir une assistance si nécessaire », a précisé OCHA.

Au Pakistan, les autorités chargées de la gestion des catastrophes ont indiqué qu'au moins 148 personnes ont été tuées et 815 autres blessées par le séisme.

« Les agences des Nations Unies mobilisent des stocks d'urgence dans le cas où une demande d'assistance est faite. L'ONU et ses partenaires humanitaires sont prêts à soutenir les efforts du gouvernement pakistanais pour venir en aide aux personnes touchées par le tremblement de terre et mobiliser un soutien, si nécessaire », a précisé OCHA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Séisme au Chili : l'ONU salue l'investissement dans les infrastructures

La chef du Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (UNISDR), Margareta Wahlström, a félicité le gouvernement chilien pour ses efforts couronnés de succès qui ont permis de limiter le nombre de victimes lors du tremblement de terre de magnitude 8,3 et du tsunami qui ont frappé mercredi.