A Central Park, Ban Ki-moon inaugure une sculpture symbolisant l'espoir placé dans les Nations Unies

24 octobre 2015

Lors de la Journée des Nations Unies, samedi 24 octobre, le Secrétaire général de l'Organisation, Ban Ki-moon, a pris part à l'inauguration d'une sculpture dédiée aux 70 ans d'existence de l'ONU à Central Park, à New York, une œuvre d'art qu'il a qualifié à cette occasion de symbole d'espoir.

« L'ONU a 70 ans aujourd'hui. Pendant sept décennies, les Nations Unies ont représenté une lueur d'espoir pour les gens dans le monde entier », a déclaré M. Ban durant la cérémonie.

Le Président de l'Assemblée générale de l'ONU, Mogens Lykketoft, le Président du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mois d'octobre 2015, Roman Oyarzun, et le Président du Conseil économique et social de l'Organisation (ECOSOC), Oh Joon, devaient également assister à l'inauguration, en compagnie de hauts responsables de la ville de New York, y compris le Commissaire pour les parcs et loisirs, Mitchell Silver.

« Alors que nous célébrons cette évènement, nous avons l'honneur de participer à l'inauguration d'une installation, 'Enlightened Univers' [L'univers illuminé], créée par le célèbre artiste espagnol Cristobal Gabarrón », a déclaré le chef de l'ONU.

'Enlightened Universe' se présente sous la forme d'un globe entouré d'une spirale de 70 figures humaines – une pour chacune des 70 années écoulées depuis la création de l'ONU. D'un diamètre de 6.371 millimètres, le globe central symbolise la Terre, dont le rayon moyen mesure 6.371 kilomètres. Les 70 figures humaines représentent chacune des valeurs universelles défendues par l'ONU, y compris la liberté, l'égalité, la solidarité, la tolérance, le respect de la nature, la responsabilité partagée, l'éducation et la culture.

« Cette structure derrière nous représente le grand espoir que nous avons tous placé dans les Nations Unies », a poursuivi M. Ban, soulignant que les 70 personnes représentées autour du globe incarnent les 7,3 milliards d'êtres humains vivant sur Terre aujourd'hui. « Leurs mains sont jointes en signe de solidarité, pour illustrer la façon dont nous créons un monde plus inclusif, un monde où nous avons des valeurs communes et la responsabilité partagée de protéger notre planète », a-t-il ajouté.

M. Gabarrón a conçu cette installation artistique de façon à ce qu'elle soit interactive, en encourageant le spectateur à marcher à travers les 70 figures humaines. A son arrivée face au globe central, le spectateur se retrouve face à des images qui mettent en valeur les réalisations et les valeurs de l'ONU, y compris les 17 Objectifs de développement durable (ODD) récemment adoptés dans le cadre du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

« Je suis reconnaissant à M. Gabarrón pour avoir créé ce chef-d'œuvre, et de sa propre initiative. Son talent artistique n'a d'égal que la générosité de son esprit et de sa Fondation », a déclaré le Secrétaire général.

« J'espère que vous repartirez convaincus qu'un avenir meilleur est à portée de main », a dit le Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU a 70 ans et demeure un phare pour toute l'humanité

En l'honneur du 70ème anniversaire de l'ONU, samedi 24 octobre, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a souligné que l'Organisation restait un phare pour toute l'humanité et que le drapeau bleu des Nations Unies était une bannière d'espoir.