Le Conseil de sécurité se félicite de l'annonce de pourparlers de paix entre partie yéménites

23 octobre 2015

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a salué vendredi l'annonce faite dans la matinée par l'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, concernant la tenue de futurs pourparlers de paix entre les parties au conflit.

Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités de la décision prise par le gouvernement du Yémen de participer à ces pourparlers de paix aux côtés des autres parties.

Exprimant sa satisfaction face à ces avancées, le Conseil a réitéré son plein soutien envers les efforts de l'Organisation et de l'Envoyé spécial pour le Yémen.

Les membres du Conseil de sécurité ont appelé toutes les parties yéménites à participer aux pourparlers annoncés, sans conditions préalables et de bonne foi, en faisant preuve de souplesse et dans un esprit constructif.

Les membres du Conseil de sécurité ont fermement condamné toutes les violences et les tentatives ou menaces d'utilisation de la force pour intimider ceux qui participent à des consultations sous l'égide des Nations Unies.

Les membres du Conseil de sécurité ont souligné que ces négociations devraient conduire à la mise en œuvre de mesures concrètes pour prévenir toute souffrance supplémentaire du peuple yéménite, y compris un cessez-le feu durable, la garantie d'un accès humanitaire sans entrave, la reprise des importations et exportations commerciales dans le pays, la libération des prisonniers politiques et la reprise d'un processus de transition politique inclusif.

Les membres du Conseil de sécurité ont en outre exprimé leur profonde préoccupation face à la situation humanitaire qui se dégrade au Yémen, y compris l'insécurité alimentaire qui frappe des millions de Yéménites à travers le pays et le risque croissant de famine.

A ce titre, ils se sont félicités du nouvel appel humanitaire lancé par l'ONU, demandant 1,6 milliard de dollars, actuellement financé à hauteur de 47% seulement.

Le Conseil a encouragé la communauté internationale à contribuer à cet appel, tout en exhortant les parties à prendre des mesures immédiates pour faciliter l'acheminement d'urgence de l'aide humanitaire et de carburant à des fins civiles, ainsi qu'à prendre des mesures pour assurer un accès rapide, sûr et sans entraves aux acteurs humanitaires.

Les membres du Conseil de sécurité ont appelé toutes les parties à se conformer au droit international humanitaire, y compris en prenant toutes les précautions possibles pour minimiser les dommages causés aux civils.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.