Iraq : le HCR fournit des abris à des Iraquiens ayant dû fuir les affrontements à Anbar

20 octobre 2015

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué mardi avoir ouvert un nouveau camp pour personnes déplacées à Ameriyat al-Falloujah, dans la province d'Anbar en Iraq.

La majorité des résidents de ce camp qui peut accueillir 3.000 personnes a fui les combats à Ramadi et vivait depuis dans des écoles, des bâtiments en construction ou chez des membres de leurs familles dans la région d'Ameriyat al-Fallujah.

Plus de 250.000 civils ont fui Ramadi depuis avril, la plupart restant dans la province d'Anbar.

« Le camp de Marzaki est situé stratégiquement près du pont qui relie les provinces d'Anbar et de Bagdad ce qui permet aux résidents de rechercher la sécurité si les combats se rapprochent du camp », a dit le Représentant du HCR en Iraq, Bruno Geddo dans un communiqué de presse.

Ce camp compte 50 cuisines communes, 25 zones ombragées et 50 installations pour laver le linge. Environ 300 personnes ont déménagé à Marzaki lundi, et d'autres devraient suivre dans les jours à venir.

Les nouveaux arrivants reçoivent des matelas, des ustensiles de cuisine, un réservoir d'eau et d'autres articles ménagers leur permettant de s'installer, a précisé le HCR.

L'agence onusienne gère deux autres camps accueillant 3.000 déplacés près de celui de Marzaki.

Il y a actuellement environ 3,2 millions de personnes déplacées en Iraq, la province d'Anbar en comptant le plus grand nombre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.