Syrie : l'ONU annonce la livraison de matériel médical et humanitaire dans des zones difficiles d'accès

19 octobre 2015

Le Bureau des Nations Unies en Syrie a annoncé lundi avoir été en mesure d'acheminer du matériel médical et humanitaire dans plusieurs villes syriennes assiégées ou difficiles d'accès, pour venir en aide à des dizaines de milliers de civils.

« Ce dimanche, trois convois de 31 camions transportant du matériel médical et humanitaire pour 30.000 personnes ont été livrés simultanément à Fouah et Kefrayah, dans le gouvernorat d'Idlib, et à Zabadani et Madaya, dans le gouvernorat de Damas », a déclaré le Bureau de l'ONU en Syrie dans une déclaration de presse, ajoutant que le nombre de civils amenées à bénéficier de ces convois devrait atteindre les 40.000 personnes dans les 48 heures.

« Il s'agit d'une opération conjointe de l'ONU, du CICR [Comité international de la Croix-Rouge] et du Croissant-Rouge arabe syrien, réalisée dans le cadre du cessez-le-feu de Zabadanin Fouah et Kefrayah, négocié à Istanbul le 22 septembre 2015, sous l'égide du Bureau de l'Envoyé spécial de l'ONU en Syrie », indique la déclaration.

Le matériel humanitaire et médical acheminé à Zabadani et dans les villes environnantes a été livré en provenance de Damas, a précisé le Bureau de l'ONU en Syrie, soulignant par ailleurs que les livraisons à Foah et Kefrayah ont été effectuées à partir de stocks de l'ONU entreposés dans le sud de la Turquie.

« La mission d'hier était importante car elle a permis aux acteurs humanitaires d'apporter une aide nécessaire à des milliers de personnes dans des endroits assiégés et difficiles à atteindre », a salué le Bureau de l'ONU en Syrie, précisant que des négociations sont en cours pour acheminer du matériel et médical supplémentaire.

« Les Nations Unies et leurs partenaires attendent désormais avec impatience la mise en œuvre des points en suspens en vertu de l'accord [de cessez-le-feu], y compris l'évacuation d'urgence des personnes grièvement blessées », a indiqué le Bureau dans sa déclaration, appelant les parties à faciliter ces actions humanitaires urgentes pour sauver des vies.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : l'ONU s'inquiète des appels à la guerre sainte par des chefs religieux

Le Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la prévention du génocide, Adama Dieng, et la Conseillère spéciale pour la responsabilité de protéger, Jennifer Welsh, ont exprimé mardi leur inquiétude face à l'escalade de propos violents prononcés par des dirigeants religieux influents au sujet de la situation en Syrie.