Cisjordanie : Ban Ki-moon condamne l'incendie criminel du tombeau de Joseph par des Palestiniens

17 octobre 2015

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné vendredi l'incendie criminel perpétré par des manifestants palestiniens, qui ont pris pour cible le tombeau de Joseph dans la nuit de jeudi à vendredi à Naplouse, en Cisjordanie.

Dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole, le chef de l'ONU s'est félicité de la condamnation immédiate de cette attaque par le Président palestinien Mahmoud Abbas et de l'annonce faite par ce dernier qu'un comité avait été créé pour mener une enquête complète sur ce crime.

Le Secrétaire général a déclaré attendre avec impatience une enquête rapide et approfondie afin de traduire les coupables en justice.

« Cet acte répréhensible est encore un autre exemple de l'escalade de la violence dans la région, qui menace d'exacerber les sensibilités en raison de la signification religieuse du tombeau de Joseph », a mis en garde le Secrétaire général.

M. Ban a par conséquent appelé toutes les parties à respecter le caractère sacré de tous les lieux saints, à abstenir de toute déclaration ou action de nature provocatrice, et à rejeter les extrémistes dont l'objectif est de transformer la situation actuelle en conflit religieux.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU appelle Israël à ne pas répondre à la crise actuelle par une approche purement sécuritaire

A l'occasion d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la récente flambée de violence entre Israël et la Palestine, le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun, a appelé vendredi Israël à tempérer son approche sécuritaire, notamment en mettant fin aux expulsions de Palestiniens à Jérusalem-Est.