L'UNRWA appelle à agir pour stopper l'escalade de la violence en Cisjordanie

12 octobre 2015

Alarmé par l'escalade de la violence dans le territoire palestinien occupé et en Israël, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a appelé lundi à agir rapidement pour mettre fin à cette violence.

« Nous condamnons les morts et les blessés parmi les réfugiés de Palestine comme dans le cas tragique d'Abd El Rahman, 13 ans, élève dans une école de l'UNRWA qui a été abattu le 5 octobre par les forces israéliennes dans le camp de réfugiés d'Aida à Bethléem », a déclaré l'UNRWA dans un communiqué de presse.

L'enquête initiale de l'agence onusienne indique que l'enfant était avec un groupe d'amis à côté du bureau de l'UNRWA après sa journée d'école et ne posait aucune menace.

« L'UNRWA réitère l'appel du Secrétaire général des Nations Unies [Ban Ki-moon] demandant à toutes les parties prenantes de respecter et de protéger les droits des enfants, en particulier leur droit inhérent à la vie. Nous appelons à un maximum de retenue pour assurer la protection des civils, conformément au droit international », ajoute le communiqué.

L'agence onusienne a par ailleurs annoncé que 22 États membres des Nations Unies ont promis 100 millions de dollars pour soutenir son budget de l'année prochaine qui couvre les besoins de cinq millions de réfugiés palestiniens en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Cisjordanie et à Gaza.

Les bailleurs de fonds ont promis cet argent la semaine dernière lors d'une réunion de la Commission ad hoc pour les contributions volontaires, créée par l'Assemblée générale des Nations Unies comme forum principal pour annoncer son soutien à l'UNRWA.

Selon l'UNRWA, les 100 millions de dollars permettront de couvrir une partie des besoins de l'agence. À condition que ces engagements et d'autres contributions attendues se matérialisent, et grâce à des mesures strictes de contrôle interne, l'UNRWA s'attend à un déficit de 81 millions de dollars, inférieur aux années précédentes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU appelle au retour au calme à Jérusalem-Est et en Cisjordanie

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est dit préoccupé mardi par la montée des tensions à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, en raison de protestations contre les restrictions d'accès qu'imposeraient les autorités israéliennes aux fidèles palestiniens souhaitant entrer dans l'enceinte de la mosquée al-Aqsa, sur l'esplanade des Mosquées.