Afghanistan : l'ONU condamne le meurtre d'une employée de la MANUA

12 octobre 2015

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et son Représentant spécial pour l'Afghanistan, Nicholas Haysom, ont condamné lundi le meurtre d'une employée de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), le 12 octobre à Kandahar.

Dans un communiqué rendu public par son porte-parole, le Secrétaire général s'est dit « profondément troublé et attristé par le meurtre de Mme Toorpaki Ulfat », une experte des droits de l'homme de la MANUA.

M. Ban a exhorté les autorités locales à entreprendre une enquête rigoureuse et rapide sur les circonstances et les motifs de ce meurtre. Il a également appelé à ce que les auteurs soient traduits en justice.

Le Secrétaire général a présenté ses sincères condoléances à la famille de Mme Ulfat, « une collègue très appréciée et ardente défenseuse des droits de l'homme qui comptait de nombreux amis à l'ONU et en Afghanistan », a-t-il dit.

« Le personnel des Nations Unies en Afghanistan travaillent dans des conditions dangereuses pour tenter de soutenir le peuple afghan dans ses efforts pour bâtir un avenir sûr et plus prospère », a déclaré le Secrétaire général, tout en réitérant l'engagement de l'Organisation en faveur des Afghans.

De son côté, le Représentant spécial de M. Ban pour l'Afghanistan a également fait part dans une déclaration de presse de sa profonde tristesse face à la mort de Mme Ulfat, qui travaillait depuis cinq ans au sein de la MANUA.

« Le contexte sécuritaire difficile n'a pas su venir à bout de son engagement », a salué le Représentant spécial, qui est également le chef de la MANUA. « Elle représentait ce que la jeunesse afghane a de mieux à offrir. Ses idéaux et l'enthousiasme dont elle faisait preuve étaient une source d'inspiration pour ses collègues et ceux qu'elle a aidé », a-t-il ajouté.

M. Haysom a précisé que, selon les rapports préliminaires, Mme Ulfat a été tuée par balle par des assaillants conduisant une moto. Le motif de ce meurtre comme l'identité des auteurs restent à déterminer, a-t-il indiqué, ajoutant que la Mission fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider les autorités locales à traduire les coupables en justice.

Le Représentant spécial a rappelé que l'exercice de la violence à l'encontre du personnel onusien est une violation du droit international humanitaire.

« La MANUA est outragée par ce meurtre insensé et nos pensées sont avec la famille de Mme Ulfat », a dit M. Haysom.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : le PAM se mobilise pour aider les familles fuyant le conflit à Kunduz

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé jeudi qu'il fournit actuellement une aide alimentaire aux personnes déplacées par la récente vague de combats dans la province de Kunduz au nord de l'Afghanistan.