L'ONU salue la ratification par la Somalie de la Convention relative aux droits de l'enfant

2 octobre 2015

Les Nations Unies se sont félicitées vendredi de la ratification le 1er octobre 2015 par la Somalie de la Convention relative aux droits de l'enfant, et ont réitéré à cette occasion leur appel à la ratification universelle du document.

« Adoptée en 1989, la Convention relative aux droits de l'enfant est la convention des droits de l'homme la plus largement ratifiée, avec désormais 196 États parties », s'est félicité le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole.

Le chef de l'ONU a qualifié la ratification de la Convention de mesure importante qui engage le gouvernement somalien à prendre des mesures spécifiques de protection de tous les enfants du pays.

« Le Secrétaire général considère la Convention comme l'instrument le plus fort au monde pour promouvoir et faire respecter les droits des enfants, y compris le droit à la vie, à la santé, à l'éducation et à jouer, ainsi que le droit à la vie de famille, à être protégé contre la violence et toute les formes de discrimination, et à faire entendre leur opinion », a déclaré le porte-parole de M. Ban.

« Le Secrétaire général encourage les États-Unis, le seul État à ne pas encore avoir ratifié la Convention, à se joindre à ce mouvement global et à aider le monde à atteindre l'objectif de la ratification universelle », a-t-il ajouté.

De son côté, le Président du Comité des droits de l'enfant des Nations Unies, Benyam Dawit Mezmur, a également salué cette annonce.

« Alors que la Convention a été adoptée il y a un peu plus de 25 ans, les droits qu'elle contient sont aussi importants aujourd'hui qu'en 1989 », a déclaré M. Mezmur dans un communiqué de presse rendu public à Genève.

Le Président du Comité a réitéré son appel en faveur de la ratification universelle de la Convention et s'est dit impatient d'engager une discussion avec les États-Unis.

« Nous exhortons également les États à ratifier les trois instruments juridiques qui traitent des domaines spécifiques des droits de l'enfant, à savoir la vente d'enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants ; l'utilisation d'enfants dans les conflits armés ; et permettre aux enfants de porter plainte pour violations graves de leurs droits auprès de la Commission », a ajouté M. Mezmur.

D'autres hauts responsables de l'ONU ont salué cet évènement dans un communiqué de presse conjoint, auquel s'est joint M. Mezmur.

« La ratification par la Somalie de la Convention relative aux droits de l'enfant est une étape importante et bienvenue vers la réalisation des droits de 6,5 millions d'enfants dans le pays », ont déclaré le Directeur exécutif du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Anthony Lake, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui, la Représentante spéciale du Secrétaire général sur la violence contre les enfants, Marta Santos Pais, et M. Mezmur.

Les enfants de la Somalie font face à d'énormes défis, ont-il ajouté, précisant que le pays possède aujourd'hui l'un des plus forts taux de mortalité au monde chez les moins de cinq ans, des taux de malnutrition alarmants et des niveaux très élevés de violence à l'encontre des enfants.

Les dispositions de la Convention fournissent désormais un cadre juridique aux efforts du gouvernement somalien pour faire respecter les droits de l'enfant et mettre en place une législation nationale globale visant à les protéger, ont déclaré les hauts responsables.

« Cela nous rapproche plus que jamais de la ratification universelle de ce traité primordial des droits de l'homme », se sont félicités M. Lake, Mme Zerrougui, Mme Santos Pais, M. Mezmur.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : l'ONU se félicite des progrès enregistrés et appelle à maintenir ce cap

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité lundi des progrès réalisés par les Somaliens dans la construction d'un Etat démocratique et fédéral et a appelé les parties prenantes à poursuivre sur le chemin de la paix.