La Mauritanie veut participer à la mise en œuvre du nouveau Programme de développement durable

30 septembre 2015

Le Ministre des affaires étrangères de la Mauritanie, Hamadi Ould Meimou, a déclaré mardi l'intention de son pays de participer à la mise en œuvre du nouveau Programme de développement durable à l'horizon 2030, adopté vendredi dernier par les 193 Etats membres de l'ONU.

Dans son discours à l'Assemblée générale des Nations Unies, le Ministre mauritanien a souligné que son pays s'efforçait de garantir le bien-être de sa population en entreprenant de nombreux projets de développement, en coopération avec le secteur privé et les partenaires en développement.

Insistant tout particulièrement sur le lien qui existe entre sécurité et développement durable, M. Ould Meimou a listé un ensemble de défis sécuritaires auxquels est confronté la Mauritanie, y compris le terrorisme, les réseaux de criminalité organisée, le commerce illicite des armes et la traite des êtres humains.

Sur ce point, le Ministre des affaires étrangères a salué l'état de la coopération régionale entre les cinq pays du Sahel, qui coordonnent actuellement leurs efforts en vue de promouvoir la sécurité de la région et garantir le développement durable.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les Etats membres de l'ONU adoptent un nouveau programme de développement audacieux

Un nouveau programme mondial audacieux pour éradiquer la pauvreté d'ici à 2030 et poursuivre un avenir durable a été adopté vendredi à l'unanimité par les 193 Etats membres des Nations Unies.