L'ONU appelle au retour au calme à Jérusalem-Est et en Cisjordanie

29 septembre 2015

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est dit préoccupé mardi par la montée des tensions à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, en raison de protestations contre les restrictions d'accès qu'imposeraient les autorités israéliennes aux fidèles palestiniens souhaitant entrer dans l'enceinte de la mosquée al-Aqsa, sur l'esplanade des Mosquées.

« Nous notons avec préoccupation les allégations selon lesquelles les forces de sécurité israéliennes auraient, dans certains cas, fait un usage excessif de la force contre des manifestants palestiniens à Jérusalem-Est ces derniers jours », a déclaré un porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d'un point de presse à Genève.

« Nous appelons également à la retenue suite à l'autorisation accordée par les autorités israéliennes, dimanche, d'ouvrir le feu en cas de situations potentiellement mortelles à Jérusalem-Est », a ajouté le porte-parole, avertissant que tout recours à la force létale pourrait exacerber le cycle de la violence et envenimer une situation déjà tendue.

Le HCDH a ainsi demandé instamment aux autorités israéliennes de s'assurer que les forces de sécurité n'emploient la force qu'en dernier recours et dans le respect des normes établies par le droit international pour le maintien de l'ordre public, y compris des directives qui régissent l'utilisation de balles réelles.

« Nous notons également avec inquiétude des allégations d'usage excessif de la force contre des manifestants par les forces de sécurité palestiniennes à Bethléem vendredi », a poursuivi M. Colville, tout en saluant la décision prise par le gouvernement de l'Etat de Palestine de mettre en place une commission d'enquête sur la conduite de la police palestinienne lors de cette manifestation.

« Nous exhortons toutes les parties à faire preuve de retenue et à prendre des mesures pour rétablir le calme dans la région, y compris par le maintien du statu quo historique au Haram Al-Sharif [l'esplanade des Mosquées], qui inclue la mosquée al-Aqsa », a appelé le porte-parole du HCDH.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Jérusalem : le Conseil de sécurité appelle à un retour au calme sur l'esplanade des Mosquées

Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU se sont déclarés gravement préoccupés par l'escalade des tensions ces derniers jours dans la Vieille ville de Jérusalem, y compris les récents affrontements à l'intérieur et autour de l'esplanade des Mosquées.