Sur fond de normalisation de leurs relations, le Président cubain appelle les Etats-Unis à lever l'embargo

28 septembre 2015

Tout en saluant le rétablissement des relations diplomatiques entre son pays et les Etats-Unis, le Président cubain Raúl Castro a appelé une nouvelle fois lundi à ce que soit mis un terme au blocus américain imposé à l'île des Caraïbes.

« C'est parce que le peuple cubain a su résister avec héroïsme et dans le sacrifice pendant 56 ans aux Etats-Unis que les relations diplomatiques ont pu être renouées et les ambassades rouvertes dans les capitales respectives », a déclaré le Président cubain dans son discours devant l'Assemblée générale des Nations Unies.

M. Castro et le Président des Etats-Unis, Barack Obama avaient consenti à mettre un terme à plusieurs décennies d'hostilité entre les deux pays, suite à une conversation téléphonique entre les deux dirigeants en décembre 2014.

Selon la presse, au terme de 18 mois de négociations, les Etats-Unis avaient alors accepté de rétablir des relations diplomatiques avec Cuba et d'établir une ambassade américaine à La Havane pour la première fois depuis plus de 50 ans, suite à la libération d'un entrepreneur américain emprisonné pendant cinq ans par les autorités cubaines.

« Commence désormais une évolution longue et complexe vers la normalisation de nos relations, laquelle ne sera effective que lorsque le blocus économique, commercial et financier imposé à notre pays sera levé », a déclaré le Président cubain, tout en appelant également à ce que le territoire « occupé illégalement » par la base navale des Etats-Unis dans la baise de Guantánamo soit restitué à Cuba.

Dans l'intervalle, M. Castro a déclaré qu'il continuerait chaque année à présenter à l'Assemblée générale de l'ONU son projet de résolution pour la levée de l'embargo des Etats-Unis contre Cuba.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.