Assemblée générale de l'ONU : Ban Ki-moon appelle à réaliser sans tarder le développement durable

28 septembre 2015

Dans son discours d'ouverture du débat général de la 70ème Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général de l'Organisation, Ban Ki-moon, a appelé lundi les Etats à planifier sans tarder la poursuite du développement durable sur le long terme, tout en renforçant dans l'immédiat leur soutien aux populations ayant besoin d'une aide humanitaire, notamment les réfugiés.

« Les Objectifs du Millénaire pour le développement [OMD] ont permis de sortir des centaines de millions de gens de la pauvreté. Nous sommes prêts à poursuivre dans cette voie et à aller plus loin, beaucoup plus loin », a déclaré M. Ban au podium de l'Assemblée générale, en référence à l'adoption vendredi 25 septembre par les 193 Etats membres des Nations Unies d'un nouveau programme mondial pour éradiquer la pauvreté d'ici à 2030.

Adopté lors d'un Sommet spécial de trois jours au siège de l'ONU à New York, qui s'est clôturé dimanche, le Programme de développement durable à l'horizon 2030 comporte 17 Objectifs de développement durable (ODD), conçus pour parachever les efforts entamés dans le cadre des OMD au cours des 15 prochaines années.

« Nous n'atteindrons les Objectifs de développement durable qu'en améliorant la façon dont nous sommes organisés », a déclaré M. Ban, enjoignant aux Etats membres de cesser de poursuivre des objectifs contradictoires et de s'engager sur une planification à long terme.

La mise en œuvre du nouveau programme de développement est d'autant plus pressante, a souligné le Secrétaire général, que la souffrance des populations du monde a atteint des sommets.

« Au moins 100 millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire et 60 millions de personnes ont été forcées de fuir leurs maisons ou leurs pays », a rappelé le Secrétaire général, précisant que les Nations Unies ont demandé près de 20 milliards de dollars pour répondre aux besoins humanitaires en 2015, soit six fois plus qu'il y a 10 ans.

« Mais le système humanitaire mondial n'est pas cassé ; il est fauché », a-t-il ajouté, abordant la question du fossé grandissant entre les besoins humanitaires et les ressources financières disponibles pour y répondre.

« Le Sommet humanitaire mondial en mai 2016 sera l'opportunité pour les Etats de réaffirmer leur solidarité et d'envisager des solutions pour mieux renforcer la résilience et répondre aux urgences », a ajouté M. Ban.

Concernant spécifiquement le sort des réfugiés, dont le nombre est en constante augmentation dans le monde, le Secrétaire général a appelé les Etats à faire davantage pour leur porter assistance, notamment en Europe, où la crise des réfugiés actuelle ne montre pas de signe d'amélioration.

« Je félicite ceux qui, en Europe, continuent de porter les valeurs de l'Union [européenne] en leur offrant l'asile. Dans le même temps, je demande instamment à l'Europe d'en faire plus », a exhorté M. Ban, indiquant qu'il convoquera une réunion de haut niveau le 30 septembre afin de promouvoir une approche globale face à cette crise des réfugiés, dont une grande partie est issue de la Syrie.

« Les Syriens quittent leur pays et leurs maisons en raison de l'oppression, de l'extrémisme, de la destruction et de la peur », a déploré le chef de l'ONU, dénonçant l'incapacité de la communauté internationale à mettre fin au conflit dans le pays.

« Quatre années de paralysie diplomatique au Conseil de sécurité et dans d'autres instances ont permis à la crise d'échapper à tout contrôle », a déclaré le Secrétaire général, ajoutant que la population civile paie le prix de ce disfonctionnement.

« Cinq pays en particulier détiennent la clé : la Fédération de Russie, les Etats-Unis, l'Arabie Saoudite, l'Iran et la Turquie », a déclaré M. Ban, appelant ces derniers à réaliser des compromis afin de trouver une solution au conflit syrien.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.