Shakira et Angélique Kidjo célèbrent l'adoption du programme de développement durable en chanson

25 septembre 2015

Les stars de la chanson Shakira et Angélique Kidjo se sont succédé vendredi sur la scène de l'Assemblée générale de l'ONU, à New York, pour célébrer en chanson l'adoption des Objectifs de développement durable (ODD).

Suite à un discours historique prononcé par le Pape François au podium de l'Assemblée, la pop star américaine et Ambassadrice de bonne volonté du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Shakira, a pris la scène pour interpréter la chanson « Imagine », hymne emblématique à la paix composé en 1971 par John Lennon, l'ancien membre décédé du groupe de rock anglais The Beatles.

« Nous vivons dans un monde au sein duquel de nombreuses personnes qui sont nées pauvres mourront pauvres », a déclaré Shakira devant plus de 130 dirigeants mondiaux venus participer au Sommet de l'ONU sur le développement durable au siège de l'ONU, à New York.

Le Sommet a débuté vendredi pour une durée de trois jours après cette performance musicale, avec l'adoption formelle par les Etats membres du Programme de développement durable à l'horizon 2030. Ce dernier comporte 17 Objectifs de développement durable (ODD) censés notamment éliminer la pauvreté dans le monde au cours des 15 prochaines années.

« C'est à nous d'être la première génération à éradiquer la pauvreté et apporter la justice et l'égalité aux personnes les plus marginalisées sur la terre », a poursuivi la militante des droits des enfants. « Nos enfants ont le droit à l'égalité des chances, pour prospérer, pour être heureux, en bonne santé et en sécurité ».

Suite à la prestation de Shakira, la chanteuse béninoise Angélique Kidjo, qui est également Ambassadrice de l'UNICEF depuis 2002, est montée à son tour sur scène pour chanter le morceau « Afirika », son hymne au continent dont elle est issue.

« Aujourd'hui est le jour où nous parlons d'Objectifs de développement durable, et nous devrions parler d'Objectifs de développement durable tous les jours, à chaque seconde, à chaque instant, jusqu'à ce que nous mettions un terme à la pauvreté, jusqu'à ce que nous mettions nos enfants à l'école, nos filles à l'école, et jusqu'à ce que nous autonomisions les garçons, les hommes et les femmes partout dans le monde », a appelé la chanteuse.

Dans la foulée, la lauréate du prix Nobel de la paix, Malala Yousafzai, accompagnée par un groupe de jeunes issus de pays du monde entier, a livré dans l'enceinte de l'Assemblée un message d'espoir pour les enfants, avec l'adoption des 17 ODD, qui viseront notamment à éliminer l'extrême pauvreté et la faim, assurer l'éducation permanente de qualité pour tous et protéger la planète.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNICEF et la chanteuse Shakira appellent à investir dans le développement de l'enfant

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et son ambassadrice de bonne volonté, la chanteuse colombienne Shakira, ont exhorté mardi les dirigeants mondiaux à investir massivement dans le développement mental des jeunes enfants.