Journée de la démocratie : l'ONU demande plus de liberté pour la société civile

15 septembre 2015

A l'occasion de la Journée internationale de la démocratie, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé les Etats à laisser une marge de manœuvre la plus large possible à la société civile, et ce alors qu'un certain nombre de gouvernements ont récemment adopté des mesures restrictives qui entravent sa liberté d'action.

« La société civile est l'oxygène de la démocratie », a déclaré le chef de l'ONU dans un message rendu public pour l'occasion, ajoutant que les démocraties les plus dynamiques et les plus stables du monde sont celles où l'Etat et la société civile travaillent ensemble en faveur d'objectifs communs.

L'Assemblée générale des Nations Unies a décrété le 15 septembre comme étant la Journée internationale de la démocratie afin d'engager chaque année les gouvernements à renforcer leurs programmes nationaux de promotion et de consolidation de la démocratie. Le thème de cette édition 2015, « L'espace pour la société civile », vise à rappeler à tous les gouvernements qu'une société civile forte et libre d'agir est un marqueur de succès et de stabilité en démocratie.

« La société civile est le moteur du progrès social et de la croissance économique », a poursuivi le Secrétaire général dans son message, précisant qu'elle contribue à obliger l'État à rendre des comptes et à représenter les intérêts pluriels de la population, notamment des groupes les plus vulnérables.

Selon M. Ban, alors que la communauté internationale s'apprête à adopter le Programme 2030 de développement durable à la fin du mois, la société civile aura de plus pour rôle majeur de contribuer à sa mise en œuvre.

Le Secrétaire général a toutefois regretté que la liberté d'action de la société civile ait tendance aujourd'hui à s'amenuiser, voire à disparaître, alors qu'un « nombre alarmant » de gouvernements ont récemment adopté des mesures restrictives qui limitent la possibilité pour les ONG de travailler ou de recevoir des fonds, ou les deux.

« À l'occasion de cette journée, il est bon de rappeler que progrès et participation civique vont de pair », a-t-il affirmé, ajoutant qu'une nation sûre d'elle-même permet à ses citoyens d'avoir voix au chapitre et de jouer un rôle dans le développement de leur pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU rend hommage aux deux premiers lauréats du Prix Nelson Mandela

A l'occasion d'un évènement en l'honneur de la Journée internationale Nelson Mandela, qui a eu lieu le samedi 18 juillet, deux hauts responsables des Nations Unies ont appelé vendredi à prendre exemple sur les sacrifices consentis tout au long de sa vie par le leader sud-africain dans le but de façonner un monde meilleur.