Tanzanie : l'OMS suit de près une épidémie de choléra

11 septembre 2015

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré vendredi qu'elle suivait de près une épidémie de choléra en Tanzanie qui lui a été notifiée par les autorités mais qu'elle ne recommandait pas pour l'instant de restrictions concernant les déplacements.

Selon le ministère tanzanien de la santé et de la prévoyance sociale, le district de Rorya dans la région de Mara, dans le nord de Tanzanie, a été la première zone à signaler une épidémie de choléra. Fin juillet 2015, la région de Kigoma s'est également dite affectée, bien qu'aucun nouveau cas n'ait été enregistré depuis plus de trois semaines. Le 25 août, de nouveaux cas de choléra ont été identifiés à Dar es Salaam, Pwani, Iringa et Morogoro.

L'épidémie de choléra dans la région de Dar es Salaam a commencé le 15 août et le 18 août dans la région de Morogoro.

Au 6 septembre, le nombre cumulés de cas de choléra s'élevait à 971 personnes dont 13 morts. Les tests de laboratoire ont confirmé la présence de la bactérie Vibrio cholera dans les zones touchées, selon les données du ministère.

« Une évaluation rapide a été menée afin d'identifier les lacunes et les besoins urgents. Les autorités régionales, le Ministre de la santé et de la sécurité sociale de Tanzanie, l'OMS et ses partenaires se réunissent deux fois par semaine pour coordonner les efforts d'intervention », a précisé l'OMS. Un groupe de travail a été activé pour contrôler l'épidémie.

Avec le soutien de l'OMS et de ses partenaires, cinq centres de traitement ont été établis dans les régions de Dar es Salaam et de Morogoro pour gérer les cas de choléra. Le Ministère de la santé a mobilisé des experts techniques pour fournir une assistance aux activités de surveillance, y compris le dépistage des cas, l'approvisionnement en eau, la surveillance de l'assainissement, la gestion de laboratoires et les interventions de mobilisation sociale.

« Sur la base des informations actuellement disponibles, l'OMS ne recommande pas de restriction au voyage ou au commerce en Tanzanie », a dit l'agence onusienne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.