L'État de Palestine et le Saint-Siège autorisés à hisser leurs drapeaux à l'ONU

11 septembre 2015

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté jeudi une résolution autorisant les États non membres observateurs, y compris l'État de Palestine et le Saint-Siège, à hisser leurs drapeaux dans l'enceinte des Nations Unies.

Adoptée par 119 voix pour, 8 contre (Australie, Canada, États-Unis, Israël, Îles Marshall, Îles fédérées de Micronésie, Palaos et Tuvalu) et 45 abstentions, cette résolution devra rentrer en application dans les 20 jours et lors de la 70ème session de l'Assemblée générale, qui aura lieu à New York fin septembre.

L'Etat de Palestine, devenu Etat non membre observateur auprès des Nations Unies le 29 novembre 2012, et le Saint-Siège, qui bénéficie d'un statut identique, ont ainsi obtenu l'autorisation de hisser leurs drapeaux aussi bien au Siège que dans les divers bureaux de l'Organisation.

L'adoption du texte a été saluée par des applaudissements nourris au sein de l'Assemblée.

Le fait que cette résolution, proposée par la Palestine, bouleverse une pratique établie a toutefois suscité de nombreuses explications de vote.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.