Ukraine : deux agences de l'ONU appellent à une action urgente pour endiguer la propagation de la polio

4 septembre 2015

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont appelé vendredi les parents en Ukraine à faire vacciner leurs enfants à la suite de l'apparition d'une épidémie de polio dans le pays.

« La vaccination est le seul moyen efficace de protéger les enfants contre la polio », a souligné la Représentante de l'UNICEF en Ukraine, Giovanna Barberis, dans un communiqué de presse publié vendredi. « Les vaccins disponibles fournis par l'UNICEF devraient être utilisés dès que possible afin de protéger les enfants contre la polio en Ukraine », a-t-elle ajouté.

La poliomyélite, le plus souvent appelée la polio, est une maladie infectieuse qui peut entraîner une paralysie ou même la mort.

Deux cas de polio ont été constatés pour le moment dans l'ouest du pays, concernant deux enfants âgés respectivement de 10 mois et de 4 ans, paralysés par cette maladie parce qu'ils n'étaient pas vaccinés.

Ces deux cas de polio se sont produits en raison de la couverture vaccinale faible en Ukraine, a indiqué l'OMS, soulignant toutefois que cette épidémie peut rapidement être endiguée en immunisant les enfants à l'aide d'un vaccin contre la polio administré par voie orale.

Actuellement, la prise de conscience des risques liés à la polio chez les Ukrainiens est faible, alors que seulement 18% des mères ukrainiennes la considèrent comme une maladie dangereuse et 27 % d'entre elles sont conscientes du risque de paralysie lié à la maladie, indique une enquête menée conjointement par l'UNICEF et l'OMS en 2014.

« L'OMS recommande fortement la pratique de la vaccination à grande échelle. La qualité du vaccin antipoliomyélitique fourni en Ukraine est en conformité avec les normes de l'OMS. Le vaccin est efficace et prêt à être distribué et utilisé », a déclaré la Responsable de l'OMS dans le pays, Dorit Nitzan.

« J'appelle les aux familles à rapidement faire vacciner leurs enfants, dès que le Ministère de la santé ukrainien entamera sa campagne de vaccination dans les jours à venir », a-t-elle ajouté.

En effet, les experts de l'UNICEF et de l'OMS travaillent en étroite collaboration avec les autorités du pays afin de mettre en place une réponse « rapide et robuste » capable de mettre un terme à la propagation du virus en Ukraine.

A cet effet, la moitié des 4,8 millions de vaccins contre la polio, fournis par l'UNICEF avec l'appui du gouvernement canadien, sont déjà arrivés dans le pays et seront prochainement distribués par le Ministère de la santé ukrainien.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.