Somalie : l'envoyé de l'ONU condamne une attaque meurtrière contre une base de l'AMISOM

1 septembre 2015

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Somalie, Nicholas Kay, a fermement condamné mardi une attaque perpétrée dans la journée contre la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM).

Dans un communiqué de presse rendu public à Mogadiscio, M. Kay a condamné l'attaque meurtrière perpétrée par des militants d'Al- Chabab contre la base de l'AMISOM de Janaale, dans la région de Lower Shabelle, occupée par les troupes du contingent ougandais.

« Je transmets mes plus sincères condoléances aux familles qui ont perdu des êtres chers dans l'attaque d'aujourd'hui ainsi qu'aux peuples et gouvernements de l'Ouganda et de la Somalie », a déclaré le Représentant spécial.

« Ces soldats de la paix courageux ont sacrifié leurs vies en l'honneur des efforts en cours pour apporter une paix durable et la sécurité en Somalie », a-t-il ajouté.

M. Kay a renouvelé le soutien indéfectible de l'ONU envers le peuple somalien, la Mission de l'Union africaine en Somalie et les forces de sécurité somaliennes dans leurs efforts pour vaincre Al- Chabab et parvenir à une paix durable dans le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : plus de 850.000 personnes menacées d'insécurité alimentaire aiguë d'ici fin 2015, selon la FAO

La situation humanitaire en Somalie reste très préoccupante quatre ans après la famine dévastatrice qui a frappé le pays, selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dont les dernières estimations, publiées lundi, font état d'environ 855.000 personnes menacées d'insécurité alimentaire aiguë d'ici la fin de l'année.