Ukraine : sur fond de reprise des combats, le HCR parvient enfin à acheminer de l'aide

1 septembre 2015

Alors que les combats font rage dans l'est de l'Ukraine, au mépris du cessez-le-feu en vigueur, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé mardi être parvenu à acheminer en août de l'aide humanitaire dans les zones sous le contrôle des forces non-gouvernementales.

Malgré les violents affrontements au nord de Donetsk, dans et autour de la ville de Horvlika, dont le mois d'août 2015 a été le cadre, le HCR a réussi pour la première fois depuis plusieurs semaines à fournir une aide humanitaire aux habitants de Horvlika ainsi que dans les régions voisines de l'est de l'Ukraine, a déclaré un porte-parole de l'agence, Adrian Edwards, lors d'un point de presse à Genève.

Depuis le début du conflit en 2014, environ 40% de la population de Horvlika a quitté la ville, qui ne compte plus désormais que 150.000 habitants, a précisé le porte-parole, précisant que 260 tonnes de matériaux pour abris et articles de premiers secours ont été acheminées au moyen de 13 camions du HCR avec le soutien du Programme alimentaire mondial (PAM) et de partenaires locaux.

« Malgré l'accord de cessez-le-feu signé en février 2015, les combats qui sévissent depuis le début du mois d'août autour de Horvlika ont endommagé des zones résidentielles et forcé les résidents à se retrancher dans les sous-sols de leurs maisons détruites », a déploré M. Edwards, indiquant que plus de 1.200 maisons privées ont été détruites par les bombardements dans la ville.

Selon les autorités locales, plus de 260 immeubles de plusieurs étages ont été endommagés, dont 17 hôpitaux et 82 écoles et jardins d'enfants. Six ponts routiers et près d'un quart des installations de chauffage de la ville ont également été touchés. De plus, les rapports font état de perturbations dans la livraison d'électricité et de l'eau.

L'aide humanitaire distribuée par le HCR permettra notamment à plus de 5.000 familles de se procurer du matériel pour réparer d'urgence leurs maisons, a salué M. Ewards.

L'accès à la zone de conflit avait été considérablement restreint au cours des dernières semaines, a-t-il ajouté, précisant que le HCR prévoit d'acheminer d'autres convois transportant de l'aide dans les prochaines semaines, une priorité pour l'agence à l'approche imminente de la saison froide.

La semaine dernière, le HCR a également fourni une assistance à plus de 1.500 personnes dans les zones contrôlées par le gouvernement, a par ailleurs précisé le porte-parole du HCR.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ukraine : l'ONU alarmée par l'escalade de la violence dans l'est du pays

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit profondément alarmé lundi par l'escalade récente de la violence dans l'est de l'Ukraine qui aurait fait des morts parmi les civils des deux côtés de la ligne de contact.