L'UNESCO met en avant le rapport des artistes avec la mémoire de l'esclavage

31 août 2015

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a annoncé lundi l'organisation d'un évènement artistique mettant en avant le rapports des artistes avec la mémoire de l'esclavage.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a annoncé lundi l'organisation d'un évènement mettant en avant les rapports des artistes avec la mémoire de l'esclavage.

Intitulé 'Les artistes et la mémoire de l'esclavage : résistance, liberté créatrice et héritages', cet événement, qui sera organisé le 4 septembre au siège de l'UNESCO à Paris, s'intéressera à la manière dont la traite négrière et de l'esclavage ont inspiré, et continuent de nourrir, la création, a annoncé l'agence dans un communiqué de presse. Il sera notamment constitué d'un séminaire de réflexion, d'une exposition et d'une performance artistique.

Organisé en partenariat avec l'association culturelle « Fait à Cuba », la galerie parisienne Vallois, et le Comité national pour la mémoire de l'histoire de l'esclavage, cet événement réunira des artistes, des chercheurs et des spécialistes de la culture de différentes parties du monde pour explorer, à travers quatre sessions thématiques, l'influence exercée par la mémoire de l'esclavage sur la littérature, les arts visuels, la musique et la danse, a expliqué l'UNESCO.

Parmi les intervenants au séminaire sont notamment prévus le saxophoniste américain Archie Shepp ; le comédien et metteur en scène, également président du Mémorial ACTe de la Guadeloupe, Jacques Martial ; le musicien congolais Ray Lema, l'écrivaine camerounaise Leonora Miano et l'artiste et grapheur français Shuck One.

Parallèlement, l'exposition 'Temps modernes' présentera les œuvres de quinze artistes contemporains originaires du Bénin, de Cuba et de la République dominicaine pour offrir un regard croisé sur cette histoire tragique entre l'Afrique et les Caraïbes. L'inauguration de cette exposition, le 4 septembre à 18h00, donnera lieu à une performance artistique dont le sujet portera sur la tradition et la modernité à travers la danse et la musique.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU rend hommage aux victimes de la traite négrière

A l'occasion de la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition, la Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a rappelé que cette journée était à la fois un hommage à toutes les victimes et leur résistance contre l'esclavage, mais aussi un appel à la vérité, à la justice et au dialogue entre les peuples.