Un nouveau cycle de dialogue inter-libyen a commencé au Maroc, alors que le processus entre dans sa phase finale

27 août 2015

Un nouveau cycle de pourparlers de paix inter-libyens sous l'égide de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a commencé jeudi à Skhirat, au Maroc, a annoncé le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour ce pays, Bernardino Leon.

Selon M. Leon, les discussions portent sur l'accélération du processus de dialogue en vue de la finalisation de l'Accord politique libyen, qui doit notamment déboucher sur la formation d'un gouvernement d'entente nationale.

Le Représentant spécial et chef de la MANUL a par ailleurs souligné la nécessité de conclure les négociations dans les délais convenus lors du cycle de dialogue qui a eu lieu à Genève les 11 et 12 août derniers.

« La finalisation du processus de dialogue ouvrirait la voie à l'adoption finale par les parties de l'Accord politique, qui sera suivie par son approbation officielle », a indiqué M. Leon.

Le Représentant spécial a toutefois précisé avoir été informé par le Congrès national général (CGN) que ce dernier ne participerait pas aux pourparlers à Skhirat, une décision motivée, selon le CGN, par le besoin de réorganiser son équipe de négociation après la démission de deux de ses membres.

Le CGN a cependant assuré la MANUL qu'il restait engagé dans le processus de dialogue et participera à la prochaine session, a précisé M. Leon.

Le Représentant spécial a rappelé que « le temps est compté alors que le pays est confronté à des défis de plus en plus nombreux, y compris la souffrance continue de sa population à la suite du conflit, la montée en puissance du danger terroriste représenté par Daech et la menace de l'effondrement économique ».

M. Leon a ajouté qu'il revient désormais aux dirigeants de la Libye de mettre de côté leurs différences afin de prioriser l'intérêt supérieur du pays en faveur de la paix. Il a en outre indiqué que la MANUL intensifiera ses contacts avec les parties libyennes dans les prochains jours afin de parvenir à un accord.

« Le dialogue libyen est entré dans sa phase finale et nous avons fait beaucoup de progrès au cours de ces négociations étalées sur sept mois pour atténuer les divergences entre les parties », a affirmé M. Leon.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : l'envoyé de l'ONU se dit persuadé que les pourparlers politiques sont sur la bonne voie

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation en Libye, le Représentant spécial du Secrétaire général pour ce pays, Bernardino Leon, s'est dit mercredi de plus en plus persuadé que les pourparlers de paix inter-libyens, qui durent depuis des mois, auront une issue positive.