Libye : l'ONU préoccupée par les récents combats à Syrte

18 août 2015

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est dit mardi extrêmement préoccupé par les combats récents à Syrte, en Libye, qui ont impliqué des militants de l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL).

Des combats ont éclaté dans le 3ème arrondissement de Syrte après la mort le 10 août d'un imam local, Khaled Ben Rajab al-Ferjani, connu pour sa vive opposition à l'EIIL. Il aurait été tué en résistant à son enlèvement par des combattants de l'EIIL, a dit le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d'un point de presse à Genève.

Selon la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL), la plupart des civils ont fui la zone où les combats se déroulaient. Le quartier aurait été bombardé sans discernement par les forces de l'EIIL. Selon un bilan non confirmé, le nombre de morts se situerait entre 4 et 38 personnes.

Le HCHD s'est dit inquiet pour la sécurité d'au moins 16 hommes pris en otage par les militants de l'EIIL. Selon des témoins, quatre corps ont été accrochés à des poteaux dans trois endroits différents à Syrte. Il est difficile en ce moment de savoir si ces personnes ont été tuées lors des combats ou si elles ont été exécutées en public.

La MANUL et le HCDH ont déjà par le passé exprimé leur profonde préoccupation face aux représailles exercées par des militants de l'EIIL contre des civils libyens qu'ils considèrent comme des adversaires.

En juillet, l'EIIL a délibérément détruit au moins sept maisons de résidents de Syrte en raison de leur opposition supposée à l'EIIL. Le groupe terroriste a également exécuté un homme qu'il accusait de « trahison ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les pourparlers libyens à Genève se sont déroulés dans une atmosphère positive

Les pourparlers libyens qui se sont déroulés pendant deux jours au bureau des Nations Unies à Genève se sont achevés mercredi dans une atmosphère positive, a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, Bernardino Leon.