Guinée-Bissau : le Conseil de sécurité s'inquiète de l'évolution de la situation politique

15 août 2015

Le Conseil de sécurité a exprimé vendredi soir son inquiétude concernant les développements politiques actuels en Guinée-Bissau et a appelé les dirigeants du pays à résoudre la crise par le dialogue.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil “ont appelé les dirigeants à rechercher le dialogue et le consensus pour résoudre la crise d'une manière qui serve les intérêts de la population de Guinée-Bissau”.

Ils ont encouragé “toutes les parties à restaurer le calme et ont appelé les forces de sécurité, la société civile et les dirigeants politiques à continuer à agir de manière pacifique en respectant la Constitution et l'état de droit”. Ils ont aussi souligné qu'il était important que les forces de sécurité n'interfèrent pas dans la situation politique de la Guinée-Bissau.

Selon la presse, le Président de la Guinée-Bissau, José Mario Vaz, a dissous son gouvernement mercredi soir, après plusieurs semaines de crise avec son Premier ministre Domingos Simoes Pereira.

Le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun a fait un exposé de la situation dans le pays devant les membres du Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité a salué l'implication du Représentant spécial des Nations Unies Miguel Trovoada, du Président Macky Sall, en sa capacité de Président de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et d'autres interlocuteurs pour trouver une solution pacifique à l'impasse actuelle.

Mercredi, le Conseil de sécurité avait déjà exprimé mercredi son inquiétude concernant les tensions entre le Président et le Premier ministre en Guinée-Bissau et appelé tous les dirigeants politiques à une reprise du dialogue.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guinée-Bissau : le Conseil de sécurité s'inquiète des tensions et appelle à la reprise du dialogue

Le Conseil de sécurité de l'ONU a exprimé mercredi son inquiétude concernant les tensions entre le Président et le Premier ministre en Guinée-Bissau et a appelé tous les dirigeants politiques à une reprise du dialogue.